Dura lex, sed lex
La secrétaire du Comité d’établissement Ouest-Nord avait été élue à la suite d’une tricherie manifeste, grossière même, et surtout publique, ce qui ne manquait pas de perturber le bon fonctionnement du Bureau du Comité d’établissement et, indirectement, du Comité d’établissement lui-même au sein duquel régnait un climat délétère.
Une procédure judiciaire avait immédiatement été engagée par l’UNSA dont la candidate s’était vu ravir l’élection lui revenant légitimement. La CFE CGC et l’ensemble des élus intègres ont, bien entendu, soutenu sans réserve cette démarche depuis le premier jour.
La machine judiciaire avance d’un pas de sénateur et le temps semble toujours bien trop long au justiciable, mais depuis mardi (4 septembre), justice est faite et le jugement rendu destitue la secrétaire injustement élue et condamne la société Adecco pour avoir laissé se dérouler un pareil simulacre d’élection en la présence de ses représentants. Un membre de la fonction Ressources humaines se voit même nommément désigné et mis en cause dans l’énoncé du jugement. L’entreprise devra verser au syndicat lésé une somme d’argent non négligeable au titre des dommages et intérêts mais ce n’est pas, selon nous, le plus important.
Nous avons, dès le début, cautionné la démarche de ce syndicat, dans le droit fil de notre volonté affichée d’assainissement des instances représentatives du personnel. Au-delà des hommes (et femmes en l’occurrence) concernés, il s’agit avant tout d’une victoire de la justice, de l’équité et de la transparence. Nous nous sommes juré, depuis quelques années maintenant, de mettre fin à certaines pratiques, anomalies et « dérives » desdites instances et, force est de reconnaître, en toute modestie, qu’un sacré bout de chemin a été parcouru.

3 Commentaires

  1. Ouais c bien et pendant ce temps la la fusion est en route et 530 emplois vont disparaitre. Les hostilités ont démarrées et ceux qui ne pourront pas se repositionner seront gentiment mis au placard. Non ca ne va pas se passer gentiment ! Veiller à ce qu'il n'y ait pas d'abus et de pressions en tous gendres : la priorité c'est celle là et rien d'autre !

  2. Que sont devenues les belles valeurs d'adecco ?

    Rappel : Valeur N°1 : Le Partage.

    "Nos comportements quotidiens sont guidés par le respect et la confiance mutuels."

    La confiance ! MDR ! Comment tu veux leur faire confiance après ? toujours à biaiser et vouloir faire les choses "à l'envers" pffff

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici