Avant la journée du 9 avril, rappelons quelques principes de base de la gréve.
Le droit de grève est un droit fondamental reconnu à chaque salarié et protégé par la Constitution (alinéa 7 du préambule de la Constitution de 1946). Pour la définir de la manière la plus concise qui soit, la grève est un mouvement de contestation collectif entraînant une
cessation totale du travail des grévistes, effectué dans le but
d’obtenir la satisfaction de revendications d’ordre purement
professionnel (amélioration des conditions de travail, du salaire, de la
sécurité sur les lieux de travail). Voici pour la définition.
Il doit s’agir d’une cessation totale du travail. Il est par conséquent légalement interdit de se présenter à l’agence et d’y rester passivement et par conséquent de faire gréve sur le lieu de travail. Pour faire plus simple : pas d’ouverture d’agence.
Quelques principes très simples encadrent en France le droit de gréve :
– La cessation d’activité doit être collective et commune aux salariés , ce qui est bien le cas puisque ce mouvement de gréve est proposé à tous les salariés de l’entreprise.
– La gréve doit faire l’objet de revendications professionnelles, en l’occurrence il s’agit, en premier lieu, de la revendication du maintien du mode de calcul des résultats des agences et du niveau de CDHI.
– Le salarié n’est obligé à aucun préavis de gréve dans les entreprises privées.
– L’employeur peut retenir sur le salaire le temps de gréve.
Une fois ces rappels juridiques énoncés, nous préconisons quelques points d’organisation pour une pleine réussite du mouvement : 
– Une mobilisation massive de toutes et tous pour faire de cette journée du 9 avril un symbole fort marquant le début d’une série d’actions. Si la direction venait à maintenir le système de prédation que nous dénonçons, d’autres actions innovantes devraient suivre. Mais pour cela, une seule condition essentielle : le mouvement du 9 avril doit être massif et incontestable.
– Par respect pour nos salariés et intérimaires, nous vous proposons de coller une affichette sur la porte de l’agence, avec la mention « Fermeture exceptionnelle de l’agence ce jour pour cause de gréve.
– Par respect pour nos clients et intérimaires il est préférable de procéder à un renvoi du téléphone sur le numéro de votre direction opérationnelle ou de zone car il faut au moins qu’il y ait quelqu’un au bout du fil pour les informer de la fermeture de l’agence et leur demander de rappeler le lendemain. C’est une question de correction mais aussi un moyen de préserver ses clients et intérimaires car personne ne souhaite nuire à sa propre activité et à son agence.
– Pour tous ceux qui pourront venir se regrouper à l’un des 4 points de rassemblement en France (Paris, Villeurbanne, Nantes et Toulouse), nous préconisons le covoiturage et les frais partagés.
Ensemble et avec nous, à Paris ou en province, le mardi 9 avril, dites :
Non à la « confiscation totale » !

PARIS : rendez-vous devant le siège à Paris, 59 bd Malesherbes, de 9 heures à 12 heures

 VILLEURBANNE : 4 rue Louis Guérin entre 9 heures et 12 heures 

TOULOUSE-BLAGNAC : avenue de Normandie Niemen, devant le siège de la DR, de 14 à 17 heures.

NANTES : place Magellan, de 14 à 17heures.

Cet appel à la gréve concerne tous les personnels Adecco France qui seront, directement ou indirectement impactés par ne nouveau calcul de la « confiscation totale » : consultants GS, salariés des équipes de zones, de Directions opérationnelles, des ex-DR, Expert, etc. Par solidarité et pour préserver les rémunérations, chacun doit se mobiliser.

8 Commentaires

  1. vous organisez une greve pour les agences, mais les consultants, qu'est ce qui est mis en place pour nous afin qu'on se joigne au mouvement ? ABOLITION du 70/30….. SEUIL DE RENTABILITE EXPONENTIEL ????!!!!

  2. J ESPERE QUE VOUS ET AUTRES SYNDICATS VOUS PRESENTEREZ A LA DERNIERE REUNION DE NEGOCIATION,PAS COMME LA SEMAINE DERNIERE!!!!!!!!!!!!!

  3. Pour ce qui concerne l'absence des élus au dernier CCE, elle était évidemment stratégique et juridiquement justifiée mais ce serait trop long à expliquer dans cette rubrique. Un tract vous l'expliquera dès cette semaine. Quoi que nous fassions c'est dans l'intérêt des salariés.

  4. L'ouest sera présent en force sur Nantes et là ça ne sera pas comme la dernière fois, on ne rigole plus !!! est ce que vous avez prévenu la pref parce qu'il va y avoir "blocage" de circulation ! et du bruit !

  5. et dans le Nord ??? aucun rassemblement prévu sur la métropole Lilloise???
    Paris, à nos frais non merci :((
    dommage nous étions prêts à nous mobiliser…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici