Adecco renonce officiellement à lancer une offre sur Michael Page. Le groupe franco-suisse l’a indiqué ce matin, en préférant rester « discipliné » financièrement. « Adecco se consacre à la création de valeur et considère ses cibles avec discipline financière.
En conséquence, Adecco a conclu qu’il ne serait pas en mesure de réaliser une combinaison dans des conditions acceptables et pour Adecco et pour le conseil de Michael Page actuellement », explique l’entreprise, qui avait été éconduite par le britannique dans le cadre d’une offre amicale après plusieurs semaines de discussions.

Challenges, le 16 septembre 2008

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici