La société de défense des actionnaires minoritaires, Deminor, conteste l’intention d’Adecco de porter Rolf Dörig à la présidence de son conseil d’administration. M. Dörig deviendra en mai prochain président du conseil d’administration de Swiss Life. Elle Nada, responsable de Deminor en Suisse, estime qu’il n’est pas normal de présider deux grandes sociétés cotées en Suisse, lit-on lundi dans « Le Temps » (édition du lundi 7 décembre).

Adecco, pour sa part, réfute un tel point de vue. Le groupe se considère stratégiquement très bien armé et il est doté d’une direction expérimentée. M. Dörig a été auparavant vice-président durant deux ans. « Il a accompagné la stratégie du groupe et la poursuivra », a affirmé Jacqueline Maag, porte-parole d’Adecco, citée dans le journal.

Source : Romandie News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici