Tout d’abord, merci du fond du coeur à tous les salariés Adecco qui ont voté pour la CFE CGC.
La CFE CGC améliore nettement son score par rapport à la dernière consultation, il y à cinq ans : 8,17% (contre 7,01%).
Notre allié l’UNSA progresse aussi de 1,2% pour passer à 6,17%. Les autres organisations syndicales réformistes sont toutes en recul avec la chute la plus forte pour la CFDT (-3%).
Autre important sujet de satisfaction pour la CFE CGC, les 27,9% de voix obtenues pour le collège « cadres » qui nous place à nouveau à la première place pour ce collège, confortant notre conviction d’être le « syndicat naturel des cadres, assimilés cadres et agents de maîtrise ». Cette place était détenue par la CFDT.
Seul regret de taille, l’abstention, puisque le nombre de votants est en net recul avec seulement 25,50% de salariés ayant glissé un bulletin dans les urnes.
Pour relativiser ce regret, il faudra peut-être un jour définitivement abandonner le généreux idéal qui voudrait que tout un chacun souhaite ou éprouve le besoin de s’exprimer et prendre parti sur les choses de la politique ou du monde du travail. Derrière cette montée de l’abstentionnisme il y à sans doute aussi un profond malaise.
Un article paru ce jour analyse avec beaucoup de pertinence la situation :
« Que les élections prud’homales recueillent une nouvelle fois la palme de l’incivisme soulève plusieurs problèmes. Le fait que le refus de vote soit la grand vainqueur de ce scrutin montre que la démocratie sociale, prônée à droite comme à gauche, reste à construire. Un tel niveau d’indifférence à l’égard d’une institution jugée aussi utile que la Sécurité sociale est aussi le symptôme d’une société qui va mal. Ce n’est pas d’un désaveu que les syndicats, eux aussi reconnus nécessaires, sont victimes, c’est d’un mal d’autant plus grave qu’il ne cesse d’augmenter : le désintérêt. » (Le Monde, le 4 décembre 2008).
Mais ne boudons par pour autant notre plaisir et merci encore à toutes celles et tous ceux qui ont voté CFE CGC hier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici