Dès finalisation des procédures d’information et de consultation au titre des Livres II et I (un peu technique mais ce sont les parties du droit du travail traitant des PSE, entre autres) des Instances Représentatives, une première période dédiée au volontariat sera mise en oeuvre.

Raisonnablement, et cela répondra aux salariés qui s’interrogent sur cette fameuse période de volontariat, cela nous amène en février, au minimum.

Cette période permettra aux salariés concernés par le projet de réorganisation d’Adecco France de pouvoir :

– soit se positionnner sur un poste ouvert en interne, dans l’entreprise ou dans le groupe,
– soit de construire et mettre en oeuvre un projet externe à leur initiative,
– soit de s’inscrire dans une diminution volontaire de leur temps de travail en vue de sauvegarder des emplois
– soit, s’ils remplissent les conditions requises, d’envisager un départ en retraite volontaire.

A partir de début mai 2009, l’entreprise porra être amenée à appliquer les critères qui seront définis pour fixer l’ordre des départs contraints (licenciements économiques) pour les salariés n’ayant trouvé aucune des solutions mentionnées. Pour information, les critères « d’ordre » retenus pour procéder aux licenciements tiendront compte :

– de l’âge des salariés,
– de leur ancienneté dans l’entreprise ou dans le groupe
– de leur charge de famille, notamment pour les parents isolés,
– de leurs éventuelles difficultés d’insertion, notamment pour les salariés qui auraient un handicap déclaré.
Les partenaires sociaux sont consultés pour attribuer des points à chacun de ces critères afin de protéger au mieux les salariés les plus fragilisés sur le marché du travail.
Nous vous tiendrons informés des avancées sur ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici