Voici par exemple les questions posées par les délégués du personnel de la DR 35 (Nord), à la réunion DP du lundi 22 février.

1) l’expérimentation d’un nouveau mode de gestion administrative des dossiers du personnel sur la régions suscite de nombreuses questions sur l’organisation recherchée et sur la future organisation du service ADP en région (charge de travail, composition du service).

2) Les salariés de la DR 35 se voient remettre des avenants à leur contrat de travail 2010 en l’absence de toute simulation de l’impact des  nouveaux taux qu’ils affichent. Pourquoi ?

3) Quelle est la méthode de calcul des taux de commissionnement 2010 lorsqu’il y a eu passage en UO ?

4) Pourquoi les avenants 2010 sont ils à durée déterminée avec échéance au 31/12/10 ?

5) En cas de non signature de l’avenant de rémunération 2010, l’année de référence du calcul du nouveau taux de commissionnement deviendrait 2009 et non plus 2008. Pouvez-vous nous expliquer le fondement de cette information communiquée aux collaborateurs ?

6) En cas de non signature de l’avenant de rémunération 2010, la rémunération 2010 serait plafonnée à hauteur maximale de la rémunération 2009. Tout dépassement de rémunération 2010 par rapport à 2009 ferait l’objet d’une retenue sur salaire. Pouvez-vous nous expliquer le fondement de cette information communiquée aux collaborateurs ?

7) Un véhicule de fonction 5 portes (avantage en nature) confié à un collaborateur permanent pourra-t-il être conservé par celui-ci durant son congé maternité ?
Ce serait un peu long de vous donner ici l’ensemble des réponses à ces questions mais vous pouvez toujours nous demander telle ou telle précision sur une question précise, en écrivant ou en téléphonant à l’un des délégués du personnel présents à cette réunion. 

Voici quand même, très brièvement, quelques éléments de réponses qui nous semblent importants :

– Concernant la question 1, l’entreprise poursuit sa centralisation de la fonction de gestion du personnel laissant place à un développement de la fonction RH en région.
– Pour la question 2, l’inquiétude des salariés rejoint nos attentes. Nous demandons avec insistance, non des explications sur le calcul mais des simulations, c’est-à-dire des hypothèses à la hausse comme à la baisse, qui donneront à chacun une claire vision des enjeux et perspectives. 
Comme nous l’avons rappelé hier, l’entreprise à toujours été très performante sur les simulations, recalculs et autres « moulinettes » (allègements…) et nous ne pouvons entendre que de telles simulations sont impossibles.
Par ailleurs, peut-on imaginer une seconde que l’entreprise n’ait pas, elle, procédé à des simulations pour mesurer l’impact de ce nouveau système de rémunération dans les hypothèses de développement ou de baisse des résultats ?

– Pourquoi des avenants à durée déterminée ? L’entreprise se laisse la possibilité de modifier le système de rémunération et donc les avenants, l’année prochaine.

– en cas de non signature, l’intéressement serait plafonné à hauteur de 2009, soit la pire année depuis plus de 20 ans… Pourquoi ? Aucune réponse significative ne nous a été fournie et il ne peut s’agir, vraisemblablement que d’un moyen psychologique de pression…

Voici quelques éléments significatifs mais qui ne peuvent bien sûr rendre totalement compte d’une réunion de deux heures. A votre disposition pour plus de détails.

Vous pouvez aussi visiter notre site officiel CFE CGC Adecco

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici