Article paru le 5 septembre 2009 :
Vos délégués syndicaux ont eu ce jour leur première réunion de négociation pour le maintien dans l’emploi des seniors, enjeu majeur des services ressources humaines pour les années à venir.

La France hédoniste vieillit, c’est un fait incontestable et les entreprises ne pourront toujours se contenter de recruter des « 25-35 » (quand ce ne sont pas des « 25-30 ») pour s’en débarrasser à 40-45 ans (quand ce n’est pas à 35-40). Pire encore, ce que j’ai baptisé, il y à plus de vingt ans, le « syndrome Décathlon« , très présent dans la grande distribution, consiste à faire les sorties d’écoles pour y recruter des jeunes diplômés dont la carrière dans le groupe s’arrête généralement autour de la trentaine. Quelques rares quadragénaires réussissent à passer à travers les mailles du filet, à condition de s’élever vite et suffisamment haut dans la hiérarchie.

La peur de rémunérer convenablement les salariés sous-tend ces pratiques qui sont aussi dictées par la volonté de donner une image jeune et dynamique de l’entreprise.

Ces temps-là sont révolus et le législateur entre dans la danse pour formaliser un changement de comportements, rendu nécessaire par les données démographiques. Il faudra bien s’habituer, fusse dans les entreprises modernes et dynamiques, à voir se multiplier les têtes grisonnantes et même carrément blanches.

Nous vous tiendrons informé(e)s des suites des négociations qui se poursuivront d’ailleurs, pour changer un peu, sur un rythme accéléré et dans un délai beaucoup trop court pour envisager un travail de fond. Nous reviendrons également sur le détail des textes qui prévoient de lourdes pénalités financières pour les entreprises défaillantes en matière d’emploi des seniors.

En attendant, vous pourrez trouver de nombreuses informations et textes concernant le sujet sur le site suivant :

Dialogue social

Du 2 août au 25 août 2010, rediffusion du meilleur de l’année

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici