Du 8 au 26 août, rediffusion du « meilleur de l’année » 
depuis septembre dernier

Une de nos collègues, qui ne manque pas d’humour, nous relate dans un article décapant les épreuves qu’elle et les autres stagiaires durent affronter deux jours durant pour survivre à une formation commerciale dispensée quelque part dans le Nord où, contrairement aux idées reçus, il peut faire, très, très chaud. 
Pour résumer, en ce jour de canicule, le 27 juin, il n’y avait ni eau, ni café, ni papier toilette, ni même savon et les locaux n’avaient visiblement pas subi de ménage depuis des lustres… Le formateur dut, sur le temps de repas, se rendre à Carrefour pour acheter eau et papier hygiénique…
Mais laissons la parole à notre collègue :
LA CFE-CGC ADECCO REVENDIQUE UNE PRIME DE RISQUES POUR LES SALARIES ASSISTANT AUX FORMATIONS « KOH LANTA » DE LA DR 35
En effet, « Koh Lanta » est le véritable nom de la formation ADECCO destinée à ses commerciaux; vous saurez toutes et tous apprécier l’allusion au célèbre jeu télévisé.
Outre le fait que cette formation se déroule dans les locaux de l’ancienne DR désaffectée d’une filiale cousine (suivez mon regard) et non  sur une plage paradisiaque comme dans le jeu télévisé, les téméraires participants et formateurs de cette session de formation de 2 jours doivent relever un certain nombre d’épreuves les confrontant à de réels risques mettant en péril leur santé et, à ce titre, la CFE-CGC Adecco réclame pour eux une prime de risques.

LES ÉPREUVES:
ÉPREUVE N°1: MOTIVATION ET ORGANISATION
La formation « KOH LANTA » débute le lundi matin à 9h00 pour se terminer le mardi à 17h30. Cette épreuve a pour but de vérifier que vous êtes bien capables de vous lever à 4h00 du matin et de rentrer le lendemain chez vous à 21h00 ou bien que vous êtes capables de sacrifier votre dimanche après-midi ainsi que votre dimanche soir pour cette formation, de vous organiser pour la garde de vos enfants, y compris quand ils sont souffrants, et que vous savez rouler assez vite pour attraper le 1er train du parcours du combattant qui vous amènera à la formation « KOH LANTA ».
Risques encourus : accident de trajet, abandon des enfants.
ÉPREUVE N°2 : RESISTANCE PHYSIQUE 
a) Assoiffement et chaleur > 45° dans un bâtiment en préfabriqué
La Société ne met aucune source d’eau à disposition des participants : ni bouteilles d’eau, ni fontaine à eau, ni véritable point d’eau permettant à ceux-ci de s’hydrater. Nous reviendrons ultérieurement sur le lavabo des toilettes.
Risques encourus: déshydratation, troubles visuels, nausées, vomissements, perte de connaissance, évanouissement.
b) Encore et toujours le problème des sans-papiers
La Société ne met pas à disposition des « Koh Lantistes » de papier toilette.
2 solutions s’offrent alors à eux:
– se retenir et ainsi conserver toutes les toxines;
Risques encourus: crampes dans les intestins, crampes de l’estomac, crampes de la vessie, bouffées de chaleur, migraines, troubles visuels, évanouissement, perte de connaissance et…accident…
– se soulager malgré tout.
Risques encourus: cystite, mycoses, prolifération de diverses bactéries, odeurs corporelles nauséabondes…
ÉPREUVE N°3: ENDURANCE MORALE ET PHYSIQUE A LA CRASSE
La Société met à disposition des participants des locaux ainsi que des sanitaires qui n’ont pas été nettoyés, ni désinfectés depuis plusieurs années. La CFE-CGC Adecco demande une expertise scientifique afin de déterminer, en fonction des différentes strates de crasse sur le lavabo, la cuvette des toilettes ainsi que sur le sol, à quelle ère remonte le dernier nettoyage des sanitaires. Cette expertise concernera également la large et puante tâche orangeâtre qui se situe sur le sol des sanitaires Femmes.
Risques encourus : MST, prolifération de bactéries diverses, cystites, mycoses, nausées, vomissement, sueurs froides voire exceptionnellement évanouissement, perte de connaissance.
 
ÉPREUVE N°4 : RESISTANCE A L’ENDORMISSEMENT
Non pas par la qualité de la formation « Koh Lanta » qui, hormis son sympathique nom d’épreuves, est une formation riche, interactive et dynamique animée par un formateur investi, compétent et pédagogue, la Société ne met pas à disposition des participants de café malgré le fait qu’ils se soient levés à 4h00 du matin. Les participants doivent donc lutter contre l’endormissement après le traditionnel petit « coup-de-barre » d’après déjeuner, non pas que les participants aient bu quelques boissons alcoolisées car les « Koh Lantistes » sont des sportifs comme tout le monde le sait.
Risques encourus: endormissement avec chutes, risques de heurts de la tête sur le bureau, perte de vigilance et d’attention à la formation.
ÉPREUVE N°5: RÉSISTANCE AUX ALLERGIES
La formation « Koh Lanta » se déroule sans une salle dont la moquette est poussiéreuse et dont le shampouinage doit dater de la même ère que celle du nettoyage et de la désinfection des sanitaires.
Risques encourus: allergie à la poussière, allergie aux acariens, choc anaphylactique, oèdeme de Quincke, urticaires, rhinites, conjonctivites.
ÉPREUVE N°6 : ÉVITER LA TOURISTA
La Société met à la disposition des participants dans une bouteille un reste de quart de jus d’orange. Attention !! c’est un piège !! vous remarquerez que le jus d’orange est devenu marronâtre et, malgré votre assoiffement, il vous faudra absolument éviter ce danger !
Risques encourus pour les participants qui se font prendre: tourista, prolifération de bactéries intestinales, crampes intestinales, crampes de l’estomac, nausées, vomissements.
ÉPREUVE N°7: CHASSE AU LOGEMENT
Bien évidemment, il vous faudra, pour les plus vaillants d’entre vous ayant résisté à toutes les précédentes épreuves vous trouver un lit pour dormir le soir (la chambre n’était pas retenue).
Risques encourus: errer toute le nuit dans des ruelles sombres, dormir sous un pont, dormir sur un banc dans un jardin public, tapiner et attraper des MST, se faire violer.
ÉPREUVE N°8 : SPÉCIALE FORMATEUR
Pour les formateurs souhaitant éviter les risques encourus par les participants à la formation et pour le bon déroulement de celle-ci, ils devront, à la place de leur pause déjeuner, aller à pied au supermarché pour acheter des packs d’eau, du café, du papier toilette ainsi que du savon pour les mains.
Risques encourus: ne pas avoir assez de bras, port de charges lourdes supérieures à 30 kg, hernie, sciatique, évanouissement, perte de connaissance, hypoglycémie, tennis elbow et, pour de rares cas, crise cardiaque.

Au vu de tous les risques encourus par les participants et formateurs aux formations « KOH LANTA », la CGE-CGC ADECCO réclame une prime de 6 000 euros par scession de 2 jours de formation  pour les « Koh-Lantistes ».

(Paru le 1er juillet 2011 sur ce blog)

Lundi 29 août sur ce blog :
S’engager autrement avec la CFE CGC Adecco

Mardi 30 août :
Excellents résultats pour le second trimestre

Mercredi 31 août :
Miracle ou supercherie : le ministre Xavier Bertrand aurait entendu 

des voix

Vendredi 2 septembre :
Faire des procédures ou défendre les salariés, il faut choisir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici