Adecco va très, très, très bien…

0
Le 27 octobre dernier sur ce blogue

A l’annonce-surprise de 530 suppressions de postes occasionnée par le rapprochement d’Adecco et d’Adia, nous répondrons aujourd’hui et pour commencer par une rapide revue de presse glanée parmi les alertes Google d’hier :

« Adecco annonce ce jeudi matin des résultats en nette croissance pour l’année dernière. Le numéro un mondial du placement de personnel a vu augmenter d’un dixième son chiffre d’affaires, alors que son bénéfice a gonflé de près d’un quart. Mais la fin de l’année du groupe helvétique a été moins éclatante. (RTS.ch)

« Cet enthousiasme se fonde sur un résultat qui dépasse les attentes de nombreux analystes, malgré une croissance nettement plus lente au dernier trimestre comparé à la même période de l’année précédente, qui a fourni une base particulièrement forte ». (Agefi.com)

« Le profit net est ressorti l’année dernière en progression de 23% à 519 millions d’euros. Au seul quatrième trimestre, le résultat net a par contre reculé de 5,7% à 133 millions d’euros, a précisé Adecco dans un communiqué.
Le résultat d’exploitation a quant à lui augmenté l’an dernier de 14,4% à 763 millions d’euros, tandis que le chiffre d’affaires a progressé de 10% à 20,5 milliards sur la période »
.(Le Parisien.fr)

« Dans un article titré « Adecco s’envole » : En tête du tableau des blue chips, Adecco a gagné 8,5%. Le groupe vaudois a publié des chiffres 2011 convaincants. Les analystes ont salué la profitabilité, meilleure que prévu au 4e trimestre et l’augmentation de dividende annuel. Les prévisions pour 2012, assez prudentes, ont un peu tempéré l’enthousiasme ».Romandie.com

« Le leader mondial de l’intérim Adecco, qui a publié un bénéfice annuel en forte hausse et annoncé la suppression d’environ 500 emplois en France, a réalisé la meilleure performance de l’indice avec une progression de 8,47% à 49,18 francs ». (Romandie.com)

« Grâce notamment aux solides résultats en 2011 et la gestion rigoureuse des coûts, le leader mondial du secteur compte atteindre son objectif à moyen terme d’une marge opérationnelle supérieure à 5,5%, contre 4% en 2011″. (Romandie.com)

« Adecco compte également verser à ses actionnaires un dividende en hausse de 64% à 1,80 franc suisse par titre.
A la Bourse suisse, les investisseurs ont applaudi ces annonces, le titre terminant sur un bond de 8,47% à 49,18 francs suisses, dans un marché en hausse de 0,30%.
Les analystes de la banque Notenstein ont estimé que les résultats annuels étaient « solides », mais que le ralentissement du chiffre d’affaires fin 2011 et en janvier (-1%) ternissait quelque peu cette appréciation »
.(Boursorama.com)

Cher lecteur, prenez le temps de relire notre article du 27 octobre dernier, paru sur ce blogue. Vous mesurerez l’inconséquence de nombre de prétendus « représentants du personnel » n’ayant rien vu venir, rien prévu, rien compris et rien anticipé. Plus que jamais dans cette période difficile l’information se trouve sur ce blogue et pas ailleurs. Pour vous en convaincre, n’hésitez pas à user et abuser du moteur de recherche situé dans la colonne droite de cette page. Bonne lecture.

Compte tenu de l’actualité, les mises à jour de ce blogue  dans les jours à venir porteront évidemment sur le sujet de la fusion, du Plan de Départ Volontaire et sur leurs éventuelles conséquences.
Pour information le nombre de visiteurs de ce blogue s’est élevé à 3 346 pour la journée d’hier, record inespéré qui pulvérise celui d’hier à 1 117.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici