Vieux serpent de mer ressortant cycliquement la tête, la fusion Adecco-Adia évoquée par certains depuis plusieurs années semble ne jamais devoir se réaliser et relever, au choix, du domaine du fantasme ou de l’intox. « Fais-moi peur » semblent implorer de nombreux salariés Adia et Adecco.
Et pourtant, nombre de salariés chez Adia comme chez Adecco évoquent de plus en plus ouvertement l’hypothèse d’un rapprochement-fusion, citant tout un tas d’arguments destinés à étayer leur intuition. Selon eux, quelques petites phrases ambigües, des allusions plus ou moins appuyées et quelques fuites savamment distillées laisseraient présager une fusion  à plus ou moins court terme.

Nous nous sommes déjà exprimés sur le sujet (voir notre article du 15 avril de cette année ou celui du 7 mars) et nos convictions restent inchangées car découlant d’un simple raisonnement logique : un groupe coté en Bourse doit, année après année, trouver de la « productivité ». De l’argent, pour faire simple. Et dans une entreprise de service, faiblement dotée en immobilier, en foncier et en matériel lourd, où trouve-t-on de la productivité s’il-vous-plaît ? Dans la masse salariale évidemment. Bien distrait celui qui ne se serait aperçu que les effectifs continuent à fondre comme beurre au soleil tandis que se banalise la précarité ?

Alors à la question – fusion ou pas fusion ? – vos élus CFE CGC penchent pour la première hypothèse. A la seconde question – quand ? – ils posent leur joker.

Quoiqu’il en soit, une seule certitude : dans les mois et années à venir les salariés Adecco et Adia auront plus que jamais besoin dans les Comités d’établissement de véritables porte-paroles et défenseurs énergiques de leurs droits. Ils sauront faire, nous en sommes sûrs, le bon choix.

cfe.cgc.adecco@gmail.com

Prochainement :
Tout le monde est syndiqué
V9 arme de destruction massive ?
Le pillage du 1% logement
L’abus de procédures nuit gravement aux salariés
DIF : où en êtes-vous ?
Sommes-nous en plein PSE ?
Le chargé d’affaires, véritable homme-orchestre
Brèves d’agences, second épisode

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici