C’est maintenant confirmé, une grande manifestation unitaire regroupant la CFE CGC, la CFDT, l’UNSA et FO se déroulera le mardi 13 mars de 9h00 à 12h00 devant les sièges de Paris (boulevard Malesherbes) et de Villeurbanne.
  • Les agences sont appelées à suspendre leur activité de 10h à midi le même jour.
  • Les salariés sont aussi priés de se regrouper devant leur direction régionale entre 10h et midi.
Tous les moyens légaux sont bons pour diffuser ces consignes (téléphone, messageries, réseaux sociaux, blogues, sites internet) et envoyer un signal fort à la direction nationale et internationale du groupe Adecco. Le succès de cette journée sera à la hauteur de l’investissement des uns et des autres.
Le message est clair : halte au démontage du groupe et aux licenciements boursiers uniquement destinés à améliorer une profitabilité pourtant en forte augmentation.

Plus que jamais, aidez-nous à vous aider et à porter votre indignation, vos craintes et vos attentes au cours de cette journée exceptionnelle. Mobilisez-vous car demain il sera trop tard.
Des informations complémentaires seront publiées sur ce blogue tout au long des journées à venir et jusqu’à mardi.

Énigme du jour : nous sommes déjà, à 12h30 à plus de 650 visiteurs aujourd’hui, à 12h30 : comment se fait-il que la page Facebook mentionnée dans l’article ci-dessous ne compte à cet instant précis que 7 « mentions J’aime » et aucun commentaire sur ce blogue ? Qui aurait une réponse ?

7 Commentaires

  1. Si l'on veut débrayer de 10 à 12 h le 13 Mars 2012 comment cela se passe t il en agence ? si l'on ferme l'agence c est une chose mais par rapport au téléphone, doit on rester sur place et ne pas travailler, il ne faut pas que cela soit considérer comme une entrave vis a vis des Clients et des Intérimaires et est ce que l' on doit avertir la Direction ?

    Dans l'attente

  2. merci pour vos démarches communes (je note que la CGT ne participe pas???? serait-elle corrompue???)

    Mardi matin, agence fermée de 10h à 12h.
    En espérant que nous serons nombreux, ça suffit de ne rien dire et de subir…
    MERCI pour vos actions

  3. Bien sûr qu'Adia est appelée aussi à "débrayer" !!
    Etant donné que bientôt on s'appellera tous pareil !

    Faut pas se faire d'illusion, la fusion se fera avec ou sans nous (530 environ).

    Ce qu'il faut c'est se mobiliser pour que NOUS les salariés ne laissons pas toutes nos plumes au passage. Car nous ne toucheront pas de dividendes pour nous renflouer en fin d'année…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici