Les salariés qui ne veulent pas être les dindons de la très mauvaise farce qui se déroule en ce moment doivent se mobiliser pour la journée du 13 mars. La CFE CGC, l’UNSA, la CFDT et FO vous sollicitent pour un débrayage de 2 heures. Pourquoi 2 heures seulement et non pas une journée ? Tout simplement pour éviter une perte de salaire trop importante. Avec des salaires gelés depuis des années, ce n’est certainement pas le moment de vous proposer de nouvelles pertes de revenus… D’autant qu’il y a fort à parier que d’autres actions devraient suivre si notre voix n’était pas entendue.

De nombreux salariés Adia et AGF nous ont déjà fait savoir qu’ils se joindraient au mouvement, avec ou sans consigne(s) des organisations syndicales de leur entreprise. Les salariés Adia sont évidemment les premiers concernés par la nouvelle réorganisation qui s’annonce.

Participer à ce grand mouvement unitaire, c’est refuser d’être le dindon de la mauvaise farce faite par un groupe qui se porte très bien (et c’est tant mieux), qui voit ses résultats progresser de façon importante (et, là encore, c’est tant mieux) mais qui veut néanmoins augmenter encore fortement ses profits et réduisant l’outil de travail, c’est-à-dire le réseau, et en sacrifiant 530 salariés et plus de 160 agences. Ces 530 partants seraient des salariés brusquement devenus « volontaires » pour aller se faire cuire un œuf ailleurs.
En rejoignant le grand mouvement de mardi, vous signifierez clairement à la direction du groupe : « Non, je ne serai pas le dindon dont on fait la farce ».

1 COMMENTAIRE

  1. L'union fait la force et c'est tant mieux et très bien déjà de voir un mouvement uni et coordonné.

    Mais cet appel risque de pas être pris très au sérieux par le Groupe vu la date et les heures choisis

    Nous avons des alliés très précieux pour nous aider : les intérimaires (après tout ils auront moins de contrats s'il y a moins d'agences, non ?)

    Une grève un lundi toute la journée, avec renvoi des lignes sur la présidence, les DGO … pour ne pas perdre les commandes des clients (plutôt qu'un mardi de 10h à 12h), en début de mois, avec occupation des centres de services, UTA et autres poles sans qu'il y ai de compensation par la suite pour rattraper le retard dans la saisie des RH (sinon effort vingt)aura un autre effet…

    Surtout avec la voix des intérimaires qui n'auront pas été payé et par conséquent celles des clients qui n'auront pas été servi ou qui auront des intérimaires qui se plaignent!!
    Et puis cela donnera une vraie idée de se que sera la qualité de service avec 530 personnes en moins !!

    Tiens, la sainte Sandrine tombe un lundi cette année….

    Chiche ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici