Le dindon se rebiffe…
Le mouvement du 13 mars réunira des salariés Adecco, Adia et AGF. Il a trois principaux objectifs : sensibiliser les salariés de l’ensemble du groupe aux suppressions d’emplois prévues dans le projet de réorganisation-fusion d’une part et constituer un levier de négociation pour éviter tout départ contraint d’autre part. Enfin, une mobilisation massive permettra de négocier au mieux les conditions de départ volontaire ou « volontaire ».
Il se trouve que le même jour, le 13 mars, les deux Comités d’établissement se tiennent à Paris, ce qui assure la meilleure mobilisation possible de tous les élus présents.
  • Vous retrouverez donc vos élus et militants dès 9 heures devant le Maul, boulevard Malesherbes à Paris et devant le siège de Villeurbanne. Chaque syndicat sera identifiable par des banderoles ou drapeaux mais ce mouvement s’adresse bien entendu à tous les salariés Adecco, Adia et AGF permanents ou intérimaires, syndiqués ou non.
  • Les salariés de province désirant manifester se retrouveront devant le siège de leur direction régionale entre 9 heures et midi.
Une délégation regroupant des représentants de l’ensemble des syndicats présents demandera à être reçue par la direction afin de pouvoir exposer les principaux motifs de mécontentement et d’inquiétude. Elle exprimera aussi son mécontentement face au délit d’entrave caractérisé d’une annonce de fusion faite par presse avant même l’annonce aux instances représentatives du personnel.

Nous expliquerons enfin notre refus des départs contraints, des volontariats tirés par les cheveux, des mobilités forcées et autres modalités diverses et variées de départ de l’entreprise.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici