Un de nos lecteurs mentionne une erreur dans notre publication du 20 juin dernier. Dans l’article « Les centres de services au bord de l’implosion », nous écrivions : 
« Concernant le dernier point, une UTA dans les Bouches-du-Rhône bat tous
les records : sur un effectif total de 13 salariés, elle totalise 11
départs et deux congés maternité. Ce n’est plus du turn-over, c’est un sauve-qui-peut généralisé ! »
Il s’agit d’une erreur : ce n’est pas d’une UTA qu’il s’agit mais d’une UO (unité opérationnelle). Cela reste néanmoins un sauve-qui-peut généralisé.
Merci à notre vigilant collègue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici