S’il existe un tabou chez Adecco, c’est bien au sujet des heures supplémentaires et de leur rémunération. De nombreux salariés en
effectuent quotidiennement sans espérer le moindre fifrelin en retour,
rien que par conscience professionnelle ou pour ne pas pénaliser leurs
collègues. C’est cadeau. Quand on aime, on ne compte pas dit-on.
Un
flou fort peu artistique a toujours été (volontairement) entretenu sur le sujet et ce
n’est pas la dernière note de service en date qui éclaircira les choses.
En effet, cette note du 10 juillet stipule que seules les heures
supplémentaires effectuées à la demande de l’employeur sont récupérées
(et non payées, faut pas rêver). Ce qui n’est jamais que le rappel des dispositions légales communes. La note mentionne également que « Les heures sont
considérées comme supplémentaires si elles sont accomplies au-delà de la
durée légale hebdomadaire ou de la durée considérée comme équivalent ».
Merci, mais on s’en doutait un peu.
Elle poursuit en
rappelant que « Le salarié ayant accompli des heures sans une demande de
son employeur ou de sa propre initiative ne sont pas considérées comme
des heures supplémentaires. Il ne peut pas prétendre ni à la
récupération des heures ni au paiement majoré de celle-ci ». Oui, mais le
hic c’est que l’employeur n’en demande jamais et que le salarié n’ose
guère plus en réclamer… conclusion : il n’y a pratiquement jamais
d’heures supplémentaires alors que de nombreux salariés dépassent
régulièrement et allègrement leur durée légale de travail. Nous sommes donc confrontés à une anomalie persistante et à un status quo pénalisant les salariés qui ne peuvent gagner plus, même en travaillant davantage et n’obtiennent pas même la rémunération de leur temps travaillé.
Un consensus se fait jour au sein des organisations
syndicales pour considérer qu’il est urgent de faire respecter ce
principe de base postulant que tout temps travaillé doit être rémunéré. C’est
logique, normal même, et c’est légal. Ce sera l’un des principaux combats de notre rentrée sociale.

 Notre blogue sera mis à jour quotidiennement tout l’été sans interruption

4 Commentaires

  1. Ha Ha Ha !!! je crois qu'ADECCO est la seule entreprise où les salariés demandent à corps et à cris qu'on installe une pointeuse !

    Mais… je ne sais pas pourquoi ? mais la Direction le refuse MDR !

    Bonjour à tous et toutes et bon courage mes amis ;O)

  2. merci à vous de soulever ce point.
    Tout le monde sait que la plus grande partie des agences sont ouvertes de 8h à 12h et
    de 14h à 18h30, voir plus pour cetaines.
    Au minimum se sont 5.5hrs sup hebdo …. et sur l'année a peu prés 220 hrs sup !!!!!!!!!!!
    Continuez à vous battre contre ces voyous qui ne respectent plus rien.

  3. C'est pourtant simple. Salariés, mobilisez-vous, plus d'heures sup… Donc, paie en retard, facture en retard. De toute façon l'intéressement ne profite maintenant plus qu'à Zurich, plus rien pour les agences !!!
    Adecco ne veut pas payer les heures sup, n'en faisons plus, on verra bien ce qui se passe !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici