Comme nous l’avions prévu, les EDG d’avril sont plutôt relativement bons, meilleurs en tout cas que ce que la conjoncture laissait présager. Tout a été mis en oeuvre pour qu’ils soient le moins mauvais possible et même plutôt flatteurs. Pourquoi cette agréable surprise ? A votre avis ?
Cela va même jusqu’à la réintégration dans les comptes des agences d’avoirs et de trop perçus auxquels plus personne ne pensait. En effet, dans le cadre de l’application de la loi de prescription commerciale 2008, la direction informe le réseau qu’une opération de nettoyage des comptes clients a été effectuée sur le mois d’Avril. Ces écritures de réintégration des avoirs et trop perçus de + de 5 ans ont été comptabilisés dans les EDG d’avril. On se demande bien pourquoi la direction montre autant de sollicitude pour optimiser les résultats du mois d’avril 2013 bien que nous ayons quand même sur le sujet une petite idée. 
Ceci dit, notre préconisation demeure inchangée : aucune signature d’avenant car le système dit de « contribution totale » entrainerait un recul sans précédent de la rémunération après tant d’années de stagnation. Cette non signature aura pour principal effet de maintenir les conditions actuelles de votre rémunération et notamment l’indexation de la partie variable sur la base de la CDHI. La direction escompte un taux de retour des avenants de 30% et accepte donc l’idée d’un refus de signature de 70% des salariés. Mais aujourd’hui, nous pouvons annoncer que nous sommes très, très en dessous des 30% ce qui prouve bien la prudence des salariés qui ont un peu trop subi ces dernières années de grignotages et régressions en tous genres de leur rémunération et ne veulent pas voir disparaître la partie variable de leur rémunération.
Tant que la direction n’aura pas revu sa copie, la première grève à suivre c’est la grève de la signature : sauvez votre rémunération.

Demain :
1 500ème article sur ce blogue

6 Commentaires

  1. Apparemment de nombreuses augmentation de fixe sont prévues.Tout cela pour féliciter les collab mais surtout pour faire passer les avenants q2…pas bete non!!

  2. bien on ne signe pas et vous , a part nous dire qu il ne faut pas signer que faites vous en attendant, dites nous !!car la relance pour la signature est en cours et si pas de raison correcte de refus , ne pas signer nous met bien dans la M…un peu +

  3. Que se passe t il si ont signent pas l'avenant ? réellement ? car pour moi et nombreux d'entres nous le variable est très important vu le salaire brut si bas qu'ont a en majorité dans les centres de paies !
    Le variable nous sert tout de même a manger et payer nos factures !
    Alors pouvez-vous nous garantir que le variable resteras meme avec refus de signature ? que va t il se passer après les refus de signature ? car ont a tout de meme le C. passer moi l'expression entres deux chaises !

  4. Maquillage, maquillage, je connais les personnes qui ont passées ces opérations n'exagérez pas, nous mêmes alors que je juge que dans ma nouvelle entreprise nous sommes meilleurs comptable que chez vous, nous n'avons été mis au courant des nouvelles jurisprudences sur la prescription que début mai !!! Et pour avoir suivi cette question durant 4 ans, je peux vous dire que l'analyse de ce droit aura changé tout les ans…
    Le souci c'est qu'encore jusqu'à l'année dernière il existait 2 droits de prescription, 1 pour les factures d'avant le 19/06/08 prescrite au bout de 10 ans (2018 vous attendriez encore) et celle à partir du 19/06/08 prescrite au bout de 5 ans. Ces 2 droits n'ont été fusionnés que récemment, donc du coup c'est normal qu'il y'est eu opération de nettoyage, les comptables fournisseurs de vos clients auraient refoulés vos factures à partir du 19 juin et les commerciaux chargée de la relance seraient encore passées pour de grosses buses…

  5. Et puis il faut préciser que cette réintégration impact directement la CDHI (et ne réduit pas l'écart entre la CDHI et la CT)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici