La politique menée en matière d’emploi depuis une trentaine d’années n’est donc pas la bonne. C’est officiel. Le pari d’une inversion de la courbe du chômage est définitivement perdu et l’on aura beau triturer les chiffres dans tous les sens, tenter de leur faire dire ce qu’ils ne veulent pas dire, peaufiner une sémantique teintée d’optimisme… rien à faire : le chômage, non seulement ne se stabilise pas mais, de plus, a continué d’augmenter en 2013.
Rien que pour le mois de décembre, ce sont 10 200 nouveaux demandeurs d’emploi qui s’en iront prendre le chemin de Pôle Emploi, le mal nommé, rejoignant ainsi les 3 300 000 chômeurs officiellement recensés. Ce nombre, triste mais véritable record absolu, ne rend pourtant pas vraiment ni totalement compte de la réalité, notamment du sous-emploi, de la précarité et de son corollaire, la paupérisation.
Chaussant ses lunettes roses, notre ministre du travail adopte néanmoins la positive attitude et trouve, lui, que « L’année 2013 aura été marquée par un net mouvement
d’amélioration
« . Position originale ou humour au troisième degré ? Allez savoir ! Si il le dit, il a sûrement de bonnes raisons… Il évoque notamment la baisse du chômage des jeunes et le fait qu’il y aurait moins de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans qu’au début de l’année 2013. Notre bienheureux ministre oublie de préciser que cette légère amélioration n’est que la contrepartie du nombre croissant de contrats aidés, financés (à crédit) par la collectivité et par conséquent l’impôt. Le véritable emploi, l’emploi marchand ou public, recule sur toute la ligne.
Ceci dit, imputer ces mauvais chiffres au seul gouvernement actuel serait faire preuve d’une mauvaise foi absolue. En la matière, la politique menée depuis une trentaine d’année n’a produit qu’une hausse continue du chômage, une paupérisation croissante et une quasi-généralisation de la précarité. Les uns ont-ils été moins calamiteux que les autres ? Difficile à dire…

2 Commentaires

  1. bonjour a tous ,

    et encore ne s'agit il là que de la catégorie A ..

    avec les catégories B + C les 5 millions sont dépassés !!!

    plus le RSA plus tout le reste , stages formations etc etc

    déclin entendons nous ????

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici