Carole Couvert était l’invitée de Ruth Elkrief sur BFM, lundi 14 mars. La présidente de la CFE-CGC est revenue sur la nouvelle version de la loi Travail
annoncée hier après-midi aux partenaires sociaux par le gouvernement,
et se félicite notamment de la modification d’une des mesures phares du
texte, à savoir le barème des indemnités prud’hommales. Ce barème, qui
devait plafonner les indemnités prud’hommales, ne sera finalement
qu’indicatif. Preuve que l’unité syndicale réformiste a fait bouger les
lignes, en dépit des pressions et des intimidations patronales exercées sur la CFE-CGC et sa présidente !

« Il reste toutefois quelques inquiétudes », rappelle Carole Couvert, en particulier les critères de licenciements économiques – « pour lequel nous craignons des dérives » – et le référendum d’entreprise, dont notre organisation demande le retrait pur et simple. Sur le Compte personnel d’activité (CPA), la CFE-CGC souhaite la mise en place d’un compte épargne-temps.

« Nous attendons désormais la version finale du texte, précise Carole Couvert. Nos
fédérations décideront, lundi 21 mars, si le projet dit El Khomri a
suffisamment bougé ou pas. La CFE-CGC poursuit son travail et nous
présenterons le moment venu des amendements pour continuer de faire
évoluer le texte. »

Écoutez l’interview de Carole Couvert sur BFM : 
http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/carole-couvert-face-a-ruth-elkrief-775338.html
A lire aussi :
L’argumentaire de la CFE-CGC pour rééquilibrer le projet de loi El KhomriLes tracts thématiques de la CFE-CGCLe tract distribué lors des rassemblements du 12 mars

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici