Les nombreuses remontées d’insatisfaction émanant du réseau et concernant l’externalisation du service d’assistance informatique et nos interventions dans les instances, appuyées par deux articles bien sentis, ont finalement eu raison de la volonté de la direction de délocaliser cette prestation.
Dès le 27 juin nous titrions un article « Service informatique : Now ou plutôt Tomorrow ?« . Devant le silence de la direction, nous avions décidé de mettre le paquet en publiant le 29 septembre dernier un article pour le moins sarcastique « Bună ziua computerul meu nu funcţionează« , destiné  provoquer enfin une réaction.
La réaction a bien eu lieu et aujourd’hui les choses semblent rentrer dans l’ordre, les salariés permanents en peine d’informatique disposant à nouveau d’un numéro d’appel en France, plus précisément chez les chtis, à Valenciennes. Cette amélioration du service prouve, s’il en était encore besoin, que la mobilisation, l’action et la réaction paient.  
Au-delà des calculs riquiquis et des économies hasardeuses, la nécessité, dans un monde entièrement informatisé et en voie de digitalisation accélérée, d’un service de proximité, accessible et réactif a donc fini par s’imposer et nous nous en réjouissons.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour votre action. J'en parlé l'autre jour, rester bloquer une journée sans informatique… on fait comment… on pose une RTT???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici