La participation aux bénéfices chez Adecco n’est qu’un lointain souvenir pour les plus anciens de nos collègues et un concept que les moins de douze ans d’ancienneté ne peuvent pas connaitre si ce n’est par ce que l’on en dit dans la presse ou à la télévision. 
Je me souviendrai toujours des propos d’un ex DRH de l’entreprise nous confiant que « lorsqu’une entreprise ne veut pas donner de participation, elle organise sa gestion de manière à ce qu’il n’y en ait pas ». Élémentaire mon cher Watson. Et, ajoutant, fataliste, qu’à son avis jamais plus l’entreprise ne distribuerait de participation aux bénéfices. La bonne nouvelle, c’est que ce DRH s’était peut-être trompé dans son pronostic.
Le (ruineux) scandale du CICE, enfin achevé, remplacé par des baisses de charges, l’entreprise devrait voir son résultat fiscal sensiblement augmenter puisque débarrassé du crédit d’impôt à déduire. Avec un résultat fiscal en hausse en 2019, nous assisterons peut-être au grand retour de la participation aux bénéfices dans le courant de l’année 2020.
Enfin, lorsque nous écrivons « grand » retour, il faudrait peut-être voir à modérer notre enthousiasme.
En effet, la notable hausse du résultat fiscal dont va bénéficier l’entreprise se trouvera malheureusement impactée par le report du colossal déficit hérité de Adia (140 millions d’euros). La législation fiscale permet à l’entreprise d’imputer 97 de ces 140 millions d’euros, ce qui viendrait considérablement diminuer le résultat de l’entreprise. Si après cette saignée vous retirez encore l’impôt sur les sociétés et la rémunération des capitaux propres, ce ne sont plus que 16 malheureux millions qu’il restera à répartir, selon la formule légale, à l’ensemble des salariés, soit une moyenne d’environ 50 euros par salarié.
Mais ne boudons pas notre plaisir et même si les montants paraissent modestes ils seront toujours bons à prendre après toutes ces années de régime sec. Comme le savent ceux qui nous suivent régulièrement, nous n’avons jamais lâché le sujet et ne le lâcherons jamais. Nous communiquerons bien sûr au fur et à mesure des avancées sur la question.

Vendredi sur ce blog :
Comment identifier les syndicats intègres ?

 

3 Commentaires

  1. L'année 2019 est loin d'être fini, donc je me demande sur quel chiffre vous avez fait votre calcul pour obtenir en moyenne 50€ par salarié

  2. La direction trouvera bien un moyen pour détourner encore une fois les sommes. Elle doit en être consciente et doit être entrain de réfléchir à comment faire si ce n'est pas déjà réglé ! Va t'elle vouloir encourager ses salariés ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici