Prévisions Adecco: chiffre d’affaires de 5,28 milliards d’euros au 4e trimestre

0

Voici, dans le style inimitable de la presse financière, un communiqué dont on ne sait trop s’il doit inquiéter ou rassurer. Chacun sera libre de prendre le verre à moitié plein ou celui à moitié vide.. L’idéal étant de boire les deux.

Communiqué Zonebourse du 24 février 2021 :

Les investisseurs suivront avec grande attention les déclarations de la direction sur la marche des affaires en 2021, la deuxième vague de la pandémie de coronavirus ayant en partie assombri les perspectives.Son principal concurrent Randstad a annoncé avoir enregistré pour le mois de janvier des volumes similaires à la période avant-crise pandémique. Les analystes doutent cependant que la situation soit la même pour Adecco, très présent en France, où les signaux étaient plutôt mitigés. Par ailleurs le groupe zurichois connaît des problèmes en Allemagne, qu’on pourrait qualifier de notoires.

Pour le 4e trimestre, une décroissance organique de 7,7% est anticipée tandis que Randstad a essuyé un repli de 3,6%. Il s’agit d’une amélioration par rapport au partiel précédent (-15%) et au 2e trimestre (-28%).

La rentabilité pour sa part devrait reculer mais le bénéfice net de 2019 avait profité d’un effet comptable positif. Le dividende est cependant attendu stable, selon les estimations.

Il n’est pas encore clair si le programme de rachat d’actions d’un volume de 600 millions d’euros, interrompu en mai à cause de la pandémie, sera poursuivi ou pas.

OBJECTIFS: en décembre, le groupe s’est fixé de nouveaux objectifs à moyen terme à partir de 2021: la marge Ebitda est attendue entre 3 et 6%, une fourchette supérieure à la précédente (2,5-5%). En outre, l’entreprise vise un meilleur flux de trésorerie avec un taux de conversion des liquidités de plus de 90%.

POUR MEMOIRE: lors de la journée des investisseurs, le directeur général Alain Dehaze s’est déclaré non-satisfait des taux de croissance des dernières années. Au niveau du secteur avec le placement du personnel temporaire, Adecco ne détient que 7,5% du marché global. Le patron estime cependant que le potentiel de croissance est important.

COURS DE L’ACTION: Adecco est un des rares « blue chips » à avoir essuyé un repli en 2021 (-3%), après avoir terminé l’exercice 2020 avec une baisse de 3,4%.

Source : Zonebourse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici