Hélas, la plus belle fifille au monde ne peut donner que ce qu’elle a et si l’on ne peut évoquer des statistiques bidonnées on peut tout au moins évoquer de gros mensonges par omission. Ce nombre soi-disant flatteur d’inscrits au Pôle Emploi ne prend hélas en compte que les demandeurs d’emploi de a catégorie A, c’est-à-dire ceux sans emploi et tenus de mener des recherches actives de travail sous quelque contrat que ce soit, aussi bien en CDI qu’en CDD, à temps plein ou partiel, temporaire ou saisonnier.

Nos éminences et leurs plumitifs « oublient » les catégories B et C sont le poids s’avère déterminant dans une analyse honnête de la situation de l’emploi. Prenons le cas des chômeurs de catégorie B, groupe constitué de demandeurs d’emploi en recherche active mais aussi en situation professionnelle d’activité partielle avec un maximum de 78 heures au cours du dernier mois. Quant à la catégorie C, il s’agit de tous les chômeurs ayant eu « une activité réduite longue » ayant ont travaillé plus de 78 heures durant le dernier mois. Est-il raisonnable et honnête d’écarter ces deux catégories d’une analyse de la situation de l’emploi et du chômage ?

On comprend mieux cet « oubli » lorsque l’on constate que la baisse du chomage pour les catégories A, B et C cumulées ne serait plus que de 2,7% et que le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie B a même augmenté de 2,2% tandis que qu’il est resté statique pour la catégorie C. Ajoutons que ne peuvent être évidemment comptabilisés que les inscrits à Pôle Empoi dont les services s’ingénient – tout le monde devrait le savoir – à radier le plus grand nombre possible d’inscrits sous des prétextes administratifs plus ou moins fallacieux. Les radiations administratives avaient augmentée de 15% entre 2019 et 2021 et, à coups de contrôles et de durcissements se sont même envolées de + 40,8% en un an, ce qui est effarant ! C’est la Dares elle-même qui l’affirme.

Dans ces conditions et ces réserves émises, nous nous garderons bien de participer à la ola médiatique et politique indécente sur la prétendue victoire emportée sur le chômage qui demeure bel et bien un véritable fléau.

9 Commentaires

  1. le retour du Comique Troupier, j’attends le prochain article pour vous en parler hein TINTIN
    va falloir s’asseoir je vais envoyer du Gaz, même Babar risque d’exploser

    • Fais quand même gaffe à pas faire bisquer le comique troupier, il a ses humeurs ! C’est pas parce que tu mets un blase rouge que tu vires tout sucre et flowers façon Katmandou. Le bonhomme ça reste le bonhomme même si tu l’emballes dans la layette et qu’tu lui fait des bisous-prout sur le nombril. Question pipeau on a même des grands artistes chez nous et moi je dis que pour prendre du galon c’est mieux que le tuba ou la grosse caisse. Je connais même des virtuoses de la flûte à bec qu’ont fait des belles carrières mais là c’est un autre bin’s que je voudrais pas insister pour les dames et les moufflets

  2. alors nous nous avons le grand orchestre de Lyon et de Paris, version GRAND BALLET RUSSE ! sauf que la nous avons des champions du PIPO, et chacun veut jouer sa partition sans tenir compte du Chef d’orchestre ! en bref, nous assistons à des concerts incompréhensibles, qui partent dans tous les sens, et qui nous coûtent une blinde !

    • Question GAZ, fais chaud en ce moment de parler de la Russie, ton chef d’orchestre risque de sauter à la barre fixe plus rapidement que les augmentations chez Adecco.

  3. Moi j’aime bien Pasibeth, Babar et Gaston mais on fait quoi pour les salaires de misère et notre pouvoir d’achat qui part en fumée ?

    • Merci pour ton soutien Anonyme du 03.06, je peux te confirmer que Gaston envoie du ptit bois Question Pouvoir d’achat et tutti quanti , crois moi il envoie la purée le garçon , moi le petit scarabée prend des leçons de purge à chaque intervention physique

      Si tout le monde faisait comme nous, c’est Vico et non Adecco qui passerait dans le vert à la bourse de Genève

  4. bonne question, laissons notre nouvelle drh prendre son poste avant qu’elle nous quitte pendant sa période d’essai quand elle va voir les salaires de misères, et la pression de là haut, quoi des PDM: « ok donc on doit prendre des pdm avec le plan invest, on recute pour justement se donner le temps de monter en puissance, ah mais quoi on doit déjà stopper nos cdd parce qu’en 2/3 mois on a pas pris de la pdm » ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici