Nous avons enlevé vendredi les PV du CE et du CCE qui étaient déjà en ligne sur notre deuxième blog, à la demande de la direction. Ce serait paraît-il illégal de les diffuser en l’état car certains PV contiendraient des éléments jugés confidentiels. Dont acte. Nous sommes à cheval sur l’aspect légaliste et nous inclinons donc sur le sujet

Pourquoi avions-nous pris l’initiative de mettre des PV en ligne ? Pour contourner l’anomalie et l’illégalité d’un CE qui, tout en prétendant parler au nom des salariés, s’est toujours gardé de faire le moindre effort pour leur faire connaître le contenu des commissions. Cette abstention nous a toujours parue suspecte. La direction a toujours fait preuve de résistance passive mais ce n’est pas son rôle de diffuser les procès-verbaux, aidée par un syndicat supplétif refusant depuis des années leur indispensable diffusion.

L’inspection du travail nous a confirmé qu’il s’agissait d’une anomalie invraisemblable : à quoi servent des PV envoyés aux seuls élus du CE… ? C’est un peu Radio Londres : « des élus parlent aux élus ». Pour ce qui est des salariés c’est, hélas, un autre message qui leur est implicitement donné : »circulez, il n’y à rien à voir. »

Les compte-rendus des réunions des Comités d’établissement et du Comité central d’entreprise vous appartiennent. Les élus ne le sont que grâce à vous et ils doivent être vos représentants. C’est la logique et c’est la loi. La complicité de certain(s) syndicat(s) qui ont contribué à tenir à l’écart les salariés des instances est écrasante. Comment déplorer aujourd’hui le manque de connaissances des salariés sur les instances représentatives du personnel quand on a tout fait pour les tenir à l’écart ?

Mais, message d’espoir, la CFE CGC a été si active sur le sujet que certains, qui faisaient blocus depuis des années se décident (mollement) à diffuser des extraits ou tout au moins à annoncer qu’ils vont le faire… Ce serait déjà une première étape… La constance de la CFE CGC et sa volonté de défendre farouchement les salariés finiront par payer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici