« un oursin dans le porte-monnaie »
Souvent, au-delà des faits importants ce sont les mesquineries qui fâchent le plus. Ainsi, notre PDG nous annonçait, le 12 mai dernier, un geste à destination des salaires les plus bas chez Adecco et, plus précisément, une prime exceptionnelle (et par conséquent non renouvelable) de 300 € pour les salaires fixes inférieurs à 1 600 € mensuel brut. A condition toutefois d’avoir un an d’ancienneté au 1er mai et de ne pas être en cours de préavis.
 Nous nous sommes exprimés sur le sujet, notamment dans notre article du 5 mai et jugeons ce geste très insuffisant puisqu’il donne un nécessaire petit coup de pouce aux salaires bas mais ignore totalement tous les autres. Ce n’est évidemment pas acceptable. Cadres ou non cadres, chacun doit être reconnu en fonction de sa contribution à l’entreprise, de son investissement et de ses responsabilités.
Mais il y a pire. Une salariée nous remonte sa mésaventure et la véritable arnaque dont elle estime avoir fait l’objet. Dotée d’un fixe de 1 576 € et d’une ancienneté suffisante, elle faisait partie de ces salariés concernés par la prime exceptionnelle de 300 €. Et voilà que, brusquement, le 18 mai, il lui est demandé de signer un avenant antidaté au 1er mai mentionnant une augmentation de 30 €. Si l’on calcule bien, 1 576 € + 30 = 1 606 €…
Abracadabra, la prime a disparu ! Voici notre salariée dépassant le seuil fatidique de 6 euros. Donc, pas de prime… Vraiment pas de bol !

Cela peut paraître incroyable mais nous certifions ce fait authentique. 

Quel est le but d’une telle manœuvre ? Faire de petites économies ou améliorer les statistiques en faisant baisser artificiellement le nombre des salariés dont le fixe est inférieur à 1 600 € ? Les deux mon général ?
Mais les choses n’en resteront pas là et la CFE CGC prend l’affaire en main.
Nous en profitons pour lancer un appel : si vous avez personnellement été victime de ce procédé ou si vous avez connaissance d’un tel cas, contactez-nous au plus vite afin que nous puissions agir. Vous pouvez facilement accéder à nos coordonnées en cliquant sur l’icône prévue à cet effet dans la colonne droite de ce blog.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici