Du 8 au 26 août, rediffusion du « meilleur de l’année » depuis septembre dernier
« Il faut manger pour vivre et non point vivre pour manger » lançait le très rapiat Harpagon dans une réplique de l’Avare de Molière.
Eh bien les salariés du groupe Adecco, toutes entités confondues, auront intérêt à adopter cette austère devise car une note de service du 25 janvier stipule qu’il ne sera plus remboursé de repas aux salariés en déplacement professionnel puisqu’ils bénéficient par ailleurs de tickets-restaurant.
Cette nouvelle mesure est un mauvais coup de plus pour le pouvoir d’achat des salariés et constitue de plus un scandale. En effet, le collaborateur qui effectue un déplacement professionnel n’a d’autre choix que de déjeuner dans un restaurant puisqu’il ne peut le faire sur son lieu de travail, ni à son domicile. Et comment fait-il pour trouver un restaurant à 7,50 € tout compris ?
C’est simple, il va devoir payer de sa poche. Mais il ne faut pas oublier que mettant un ticket-restaurant, il paie déjà 3,32 € de sa poche. L’entreprise ne débourse en fait que 4,18 € par ticket-restaurant.
Ce qui veut dire, pour résumer que l’entreprise demande aux salariés en déplacement professionnel de payer leur repas eux-mêmes, sur leur salaire, elle-même ne contribuant qu’à hauteur de 4,18 €.
En plus, quand le collaborateur Adecco invitera un client au restaurant, son ticket du jour lui sera déduit. La note ne dit pas si les heures supplémentaires passées entre midi et deux seront majorées… Ce point est en parfaite contradiction avec les règles d’attribution des tickets-restaurant qui ne prévoient de déduction que lors d’absences (maladie, maternité, AT) ou pendant les formations.
Ces dernières mesures sont indignes et la CFE CGC entend mener une action au niveau du groupe sur le sujet. Nous ne laisserons pas plumer les salariés indéfiniment de la sorte.
Salariés permanents cadres ou non, rejoignez le syndicat qui vous défend au quotidien sur tous les sujet qui vous concernent.
(Paru le 9 février 2011 sur ce blog)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici