En pleine période estivale les résultats du second trimestre sont tombés et ils sont bigrement bons, ce qui n’a pas empêché le titre de chuter de plus de 6% le jour de leur publication. Cette chute faisait suite à un recul de 16% sur les cinq dernières séances.Toujours ce décalage entre l’économie réelle et le monde de la finance…
Durant la période, les résultats de sont envolés à 141 M€ (+ 45% par rapport à 2010) avec une chiffre d’affaires à 5,166 milliards d’euros (+11%), supérieurs aux attentes des analystes qui escomptaient 122 M€ seulement de résultats pour un CA de 5,13 milliards.
Cette superbe performance n’empêcha pas la déception des marchés gloutons qui attendaient un résultat opérationnel à 203 M€ alors qu’il n’a été « que » de 186 M€, ce qui représente quand même une enviable progression puisqu’il se situait à 154 M€ l’année précédente.
Le groupe a réitéré son intention d’amener à moyen terme la marge Ebita à 5% alors qu’elle n’était « que » de 3,9% sur la période considérée, ce qui ne l’empêche pas de rester optimiste quant à l’environnement et aux opportunités de croissance.
Notons que tous les grands de l’intérim ont affiché des résultats nettement supérieurs aux attentes des analystes, reflet d’une reprise à l’échelle mondiale même si les nouvelles de ces dernières semaines n’ont rien d’encourageant. Ranstad, par exemple, a augmenté ses ventes de 13% et son bénéfice net de 36%. Quant au groupe Manpower, il a carrément doublé ses résultats.
Voilà qui devrait mettre du baume au cœur pour les négociations salariales à venir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici