Le réalisateur Jean-Marc Moutout a sorti son troisième film «De bon matin», avec Jean-Pierre Darroussin, en salle depuis le 5 octobre 2011.

Lundi matin, Paul Wertret, cinquante ans, se rend à la Banque Internationale de Commerce et de Financement, où il est chargé d’affaires. Il arrive, comme à son habitude, à huit heures et s’introduit dans une salle de réunion, sort un revolver et abat deux de ses supérieurs. Puis, il s’enferme dans son bureau.
Déshumanisation, perte de sens, course au profit pour le profit, manque de reconnaissance, stress prolongé peuvent aboutir aux pires drames et s’il est vrai que les médias se font plutôt l’écho des violences contre soi, c’est-à-dire les suicides, impossible d’occulter les meurtres en rapport avec des situations de détresse professionnelle et personnelle. Le scénario du film s’inspire d’ailleurs d’un fait divers authentique.
Ce film tragique met talentueusement en relief la souffrance insidieuse qui peut s’installer au travail, dans une ambiance manifestement pathogène ou non, et aboutir tantôt à un suicide, tantôt à un crime. A voir par tous ceux qu’intéressent les sujets de la souffrance au travail, du stress et les phénomènes de « burn-out« .

Prochainement :              L’énigme des Pages Jaunes
                                         Fusion ou pas fusion ?
                                         Le pillage du 1% logement
                                         L’abus de procédures nuit gravement aux salariés
                                         Démission et allocations chômage
                                         DIF, où en êtes-vous ?
                                         Sommes-nous en plein PSE ?      
                                         Le chargé d’affaires, véritable homme-orchestre                                          Brèves d’agence (2ème épisode)

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Vous dites : "A voir par tous ceux qu'intéressent les sujets de la souffrance au travail, du stress et les phénomènes de "burn-out".

    Et je précise que ce film est à voir ,surtout, par tous les dirigeants, les encadrants, les RH et autres DRH…car les gens qui s'intéressent déjà à ce phénomène ne sont généralement pas des agresseurs,eux !

    Chacun pourra alors réfléchir à ses propres agissements et à ce qui peu en résulter.

    Un film à voir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici