Le groupe Bouygues a signé mercredi dernier un accord important avec trois grandes entreprises de travail temporaire (Adecco, le réseau Domitis et Randstad) pour améliorer la prévention auprès des intérimaires délégués sur les différents chantiers du groupe.

L’objectif « zéro accident » paraissant utopique, il s’agit néanmoins de réduire fortement le nombre d’accidents du travail. Cet accord est bienvenu d’autant que l’on sait bien que le BTP demeure le secteur le plus « accidentogène » du monde du travail.

Bouygues s’engage également à faire bénéficier le plus grand nombre possible de ses salariés d’une formation de sauveteur-secouriste du travail ainsi qu’une sensibilisation accrue à la prévention pour les intérimaires. Il est également prévu une démarche de prévention aux conduites addictives (alcool, tabac, toxicomanie) pour les salariés intérimaires.

Cette démarche positive nous semble de loin préférable à celle, pratiquée par nombre d’entreprises du BTP, consistant à minimiser les accidents du travail en les sous-déclarant systématiquement, ce qui leur permet d’afficher des indicateurs satisfaisants pour une réalité qui l’est beaucoup moins…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici