Depuis quelques temps, des salariés de l’équipe encadrement de la DR dite « Grand Nord » se posent quelques questions et nous manifestent une inquiétude qu’il serait déplacé de minimiser trop hâtivement.

Reprenons les faits pour tous ceux qui ne sont pas forcément informés de la situation de cette direction régionale. Il y a près d’un an et demi, la directrice de région Paris, Île-de-France (ICN) quitte l’entreprise, plus ou moins volontairement, et s’en va exercer ses talents sous d’autres cieux. Épisode classique et bénin – sauf peut-être pour l’intéressée – de la vie d’une entreprise. 
Lors du CE suivant, au temps béni où subsistait encore un Comité d’établissement Ouest-Nord, les élus CFE CGC s’interrogent et interrogent sur la suite donnée à ce départ : y-aura-t-il un recrutement pour la remplacer et si oui, dans quels délais ? La réponse du Directeur opérationnel présent se veut sans ambiguïté : B.C., la directrice régionale sortante, ne sera pas remplacée et sa région sera gérée par P.L., directeur de la région dite Grand Nord, alias DR 35, qui prendra ainsi en charge les deux régions.
Ça sentait bien entendu la suppression de région à plein nez mais interdit d’en parler. Verboten : on ne ferme jamais, on ne supprime jamais mais on rapproche, on fusionne, on associe, on regroupe, on mutualise et tout ça en se faisant plein de bisous. Nous, nous n’avons pas la langue de bois et avons toujours eu notre petite idée que nous avons d’ailleurs clairement exprimée.
Revenons à nos collègues de la DR 35. Progressivement, très progressivement même, subrepticement pourrait-on même avancer, un peu selon la tactique du voleur chinois, P.L., le directeur régional basé depuis des années au siège de la DR, en banlieue lilloise, commença à effectuer quelques escapades au « Maul » parisien. Puis ces équipées se multiplièrent à tel point qu’aujourd’hui, en un an de temps, il passe le plus clair de son temps à Paris. C’est son droit me direz-vous ? Oui, sauf que l’équipe d’encadrement se retrouve un peu orpheline et, surtout, se pose un certain nombre de questions aussi pertinentes qu’angoissantes que la direction ne pourra continuer à éluder bien longtemps. 
Maintenant qu’il devient évident que les DR de région parisienne et du Nord vont unir leurs destins pour le meilleur et pour le pire, une question se pose naturellement : que va devenir l’équipe encadrement de la DR Grand Nord ? Pour ceux qui ne sont pas cooptés ou tout simplement mobiles, quel avenir imaginer ?  Aller ou retourner en agence ?  Être licencié(e) ? Ou revivre le long abandon qu’ont vécu, sur la même région, les salariés de l’ex-« communauté de moyens » à laquelle appartint votre serviteur ?
Sur cette affaire comme pour beaucoup d’autres, il est plus que temps de retrouver des instances représentatives du personnel capables de dialoguer, de questionner, de proposer, de contester si nécessaire et de défendre vos intérêts. Dès demain, vous aurez la possibilité de vous exprimer et de choisir des élus qui vous ressemblent et surtout qui vous défendent réellement. Alors, n’hésitez pas, votez sans attendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici