Fusion, pas fusion ? Restructuration, externalisation, redécoupage, réorganisation, fermeture, intégration, regroupement, PSE, corner, retail… que d’énergie gaspillée à penser, parler et agir sur la structure ! L’organisation, la réorganisation, l’organisation de la réorganisation et vice-versa, la valse des intitulés de fonction et autres tours de passe-passe… rien de tout cela ne peut assurer aux salariés le minimum de sérénité nécessaire à l’accomplissement d’une mission professionnelle exigeante.
Comme nous l’avons souvent écrit : quand va-t-on enfin parler à nouveau du métier et concentrer notre énergie sur les salariés permanents et intérimaires, les clients et le métier du travail temporaire ? Combien de centaines de cadres et non cadres motivés et talentueux ont-ils quitté le navire ces dernières années, manquant aujourd’hui cruellement à la bonne marche de l’entreprise ? La plupart des modifications de structure d’aujourd’hui, aussi éphémères que les précédentes, ne servent-elle pas finalement qu’à tenter de colmater les dégâts des réorganisations passées ? Et ainsi de suite.
Cette hyperactivité organisationnelle a excédé les plus patients des salariés, las des jeux de chaise musicale et des navigations à vue. Les rumeurs de fusion reprennent de plus belle mais sur le sujet nous avons tout dit et surtout écrit. Il vous suffit de taper le mot « fusion » dans l’outil recherche, colonne de droite de ce blogue, pour en avoir confirmation. Encore le 15 avril dernier nous revenions sur le sujet. Inutile donc de nous répéter.
Mais si l’inquiétude des salariés est bien compréhensible, elle ne débouchera sur rien de positif si elle n’est portée par un engagement positif et construit. Défendre son emploi et ses conditions de travail n’est pas seulement un droit, c’est un devoir. S’engager aux côtés de la CFE CGC c’est avoir l’assurance d’être vraiment défendu, sans calculs politiciens, ni faux-semblants. Pour les mois difficiles qui s’annoncent, pensez à assurer votre emploi en vous rapprochant de la CFE CGC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici