Le moins qu’on puisse dire c’est que la diminution brutale, sans motif sérieux, de la prime BTP passe mal. Très mal même. De plus, personne n’est en mesure aujourd’hui d’expliquer vraiment la façon dont se calculera la nouvelle prime rabiotée. La règle, telle qu’énoncée dans le projet d’accord NAO est pourtant on ne peut plus simple puisqu’elle s’énonce comme suit :
« Les primes métiers attribuées aux salariés des agences BTP sont revues en 2012 avec une réintégration du montant de la prime :
• 50% dans la base de commissionnement
• 50% sous la forme d’une incentive spécifique »
La moitié réintégrée dan la base de commissionnement, cela paraît clair. Prenons par exemple une prime mensuelle de 100 € : 50 € sont réintégrées dans la base de commissionnement sur laquelle est appliqué le taux d’intéressement du salarié. Prenons, à titre d’exemple là encore, 1%. Le salarié qui percevait avant 50€, la moitié de la prime, ne percevra plus que 0,50 €. Quant à l’autre moitié, elle sera soumise à un incentive et par conséquent aléatoire. Donc, dans le meilleur des cas le salarié percevra 50,50 € et dans le pire 0,50 €.
Ça, c’est ce qui est écrit dans le protocole. Mais selon la direction, ce calcul « simpliste » – qui ne fait que reprendre ce qui est écrit dans le projet d’accord NAO – serait erroné et il faudrait de savants calculs pour établir le montant de la nouvelle prime, savants calculs qui seraient prochainement explicités aux salariés concernés.
C’est fou ce que c’est simple quand on veut donner de l’argent et ce que ça devient compliqué quand on veut en retirer.
A suivre donc… mais vite car les salariés des agences BTP sont très, mais alors vraiment très fâchés…

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis salarié non cadre, concerné par la prime BTP. Votre calcul est effectivement erroné, le nouveau montant se calcul sur la base de la CDHI 2011 de mon agence.
    Certe le montant sera parfois plus élevé que 0,50 € mais parfois moins… Etant donné que 2012 ne risque pas de nous donner d'avantage que 2011 (et même l'inverse.
    De plus 50% en prime sur objectif c'est bien ! Mais quels vont être mes objectifs ? Votre syndicat est-il présent sur cette question ? Car vous n'en parlez pas…

    A titre d'info tout de même voilà le calcul à appliquer :
    – si je degage 120K€ en 2011(10K€ par mois pour simplifier)
    – mon taux variable sera augmenté de 0,50 au 1er avril 2012 + 50€ sur objectifs inconnus.
    – reste à faire autant de CDHI en 2012 qu'en 2011… rien n'est moins sur (idem sur les booster)…

  2. "fâché"? Nous ne sommes pas fâchés, mais ULCERES! en bientôt 10 ans d'engagement auprès de Adecco, j'ai connu de nombreuses années sans augmentation, mais là, c'est carrément une baisse de salaire sèche! Jamais je n'aurais penser dire cela un jour, mais qu'attendons nous pour réagir? quitte à perdre du salaire, autant que Zurich voit à quel point nous sommes effectivement fâchés…

  3. Il faut croire que great Place To Work n'aura finalement pas servi à grand chose puisque le BTP continue à être irrémédiablement considéré comme la 5e roue du carosse….La prime BTP est une subvention à un secteur qui ne dégage pas assez? Très bien puisque l'on nous prend pour des producteurs de maïs, et bien rassemblons nos tracteurs et manifestons!!! je connais un très bon producteur de fumier qui sera ravi de nous approvisionner….
    ps: "faché" est effectivement un bien faible mot!

  4. Et oui … le BTP c'est plein de particularité : Ces clients qui commencent tôt et qui commencent à appeler pour passer commande de main d'oeuvre à 7H00 du matin. Il y a aussi ceux qui finissent tard et passent commande à 19H30 après les réunions de chantiers. Cette vigilance accrue de la sécurité. Et le reste, et le reste ….

    Mais au fait ??? Pourquoi ils ont(heu ? "avaient" pardon!)une prime particulière "les BTP" hein ? pourquoi ???

  5. La prime BTP…elle n'a pas été lise en place pour compenser le taux AT élevé et les charges EPI également élevées? Bon, on nous supprime la prime, et bien arrêtons de fournir des EPI…Ha ben non, ça va augmenter le taux AT…zut alors, comment faire…mais bien sûr! attendons le prochain PSE pour enfin quitter cette entreprise avec une prime, une vraie de vraie…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici