Les départs relatifs à ce plan en cours devront exclusivement se faire sur la base du volontariat.
Ce qui signifie que tout salarié appartenant à une catégorie professionnelle concernée par les suppressions de postes sera libre de s’inscrire ou non dans une démarche de mobilité interne ou externe. « A défaut il conservera son emploi ou un emploi équivalent ».
Nous rappelons que ce Plan de départ volontaire ne pourra être mis en oeuvre qu’à partir du moment ou des représentants du personnel élus auront rendu un avis, que celui-ci soit positif ou non. Il n’y a besoin d’aucune unanimité sur le sujet. Même si un seul élu venait à rendre un avis positif ou négatif, la direction serait amenée à considérer qu’un avis a été rendu.
Dans ces conditions et au vu de la situation, un avis devrait être rendu au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet. Des dates sont prises mais même en admettant un refus des élus de rendre un avis, celui-ci devrait être donné avant le 31 juillet. Alors démarrera la période dite de volontariat au cours de laquelle les volontaires au départ feront connaître leurs intentions. Toutefois, le mois d’août est considéré comme « gelé ».
A compter d’aujourd’hui nous multiplierons les informations concernant le PDV sur ce blogue et répondrons à quantité de questions que vous pouvez vous poser.

Pour nos nouveaux lecteurs : ce blogue est mis à jour quotidiennement, sauf dimanche et jours fériés et ceci 52 semaines par an.
1 126 articles en ligne à ce jour que vous pouvez retrouver dans le classement par « libellés » ou encore plus précisément en utilisant le moteur de recherche. Ces deux outils se trouvent dans la colonne de droite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici