On dit que la pédagogie est faite de répétition et nous avons parfois l’impression de rabâcher. L’éternel problème des réunions programmées le samedi vient à nouveau de nous être soumis par des collègues excédés. Pourtant, combien de fois nous a-t-il été certifié, promis-juré-craché que jamais plus la moindre réunion ne se tiendrait le samedi.
Des salariés très mécontents nous ont bien confirmé que certaines réunions de « lancement » de zone ont bien été programmées un samedi, obligeant des salariés à modifier le programme, souvent planifié depuis longtemps, de leur week-end. Le sous-effectif chronique explique sans doute cette pratique portant atteinte aux conditions de travail et, de plus, ne nous leurrons pas, dans la majorité des cas les salariés ne récupèrent pas leurs heures.
Il est vrai que juridiquement parlant, le samedi est un jour ouvrable et qu’en contrepartie précisément de la récupération du temps travaillé l’employeur peut demander aux salariés de travailler le samedi. Le dimanche constitue le dernier verrou que certains s’emploient consciencieusement à faire sauter afin d’en finir avec les demandes d’autorisation, les dérogations, les heures majorées et autres complications insupportables aux financiers.
La CFE CGC Adecco s’oppose à cette pratique néfaste à la qualité de vie des salariés et à leur vie privée et familiale.

Jeudi sur ce blogue :
Y aura-t-il un PSE cette année ?

2 Commentaires

  1. mais dans quelle région ?, cette pratique se fait, c'est bien la premiere fois que j entends cela; les restrictions budgetaires pour les repas de reunion, je connaissais , mais là !!

  2. Chez Adecco Médical, réunions dont l'une avec un retard de près de 2h de l'encadrement pour cause de conf'tél… Hands up!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici