Crit et Synergie voguent sur le même petit nuage rose. Les titres des deux groupes de travail temporaire ont littéralement décollé en Bourse tout en conservant, selon les experts, un potentiel de croissance.
Il faut dire qu’ils ne jouent pas vraiment petit bras avec 66% de croissance du titre pour Crit et 55% pour Synergie… de quoi réfléchir si l’on a quelques économies à placer en Bourse. Le Groupe Crit annonce un résultat à faire pâlir les trois majors de la profession puisqu’il a été, ni plus ni moins, multiplié par 3 pour s’établir à 14,1 millions d’euros. Synergie n’a, lui, augmenté « que » de 85% pour un résultat de 11,1 millions.

Les analystes estiment que les deux groupes d’intérim bénéficient encore d’une bonne marge de développement, surtout si l’on intègre en perspective le CICE et le frémissement actuel de l’activité.

La semaine prochaine :
Des Responsables de recrutement parlent
Middle-Office : les CHSCT plus que jamais mobilisés
La grande inquiétude des salariés du Middle-Office
Les raisons pour lesquelles nous n’avons pas signé le contrat de génération

4 Commentaires

  1. Hum… ça ne devrait pas durer!
    En effet, ayant des copains chez ces 2 marques, je peux vous dire qu'ils l'ont mauvaise.
    en effet chez CRIT leur DG est un ancien Adecco (Gilles Tanneur) appliquant les "méthodes" que nous connaissons bien et la fuite des permanents a commencé.
    Quant à Synergie, il viennent d'embaucher un DG qui arrive lui aussi de chez Adecco Suisse et je peux vous dire qu'ils flippent grave au vu de ce qui se passe chez nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici