A l’ordre du jour du Comité central d’entreprise de demain,
mercredi 8 juillet 2015, la direction a souhaité ajouter en question
numéro 11 : « Dénonciation immédiate de la décision unilatérale
(NAO) de la prime de reconnaissance de l’ancienneté des collaborateurs
permanents avec prise d’effet au 1er janvier 2016 (des propositions
seront faites lors des prochaines NAO) (article L2325-15 du Code du
travail) ».
L’urgence
de dénoncer cette prime en plein mois de juillet pour la remplacer par « des propositions » qui seraient faites lors des prochaines NAO nous surprend quand même un peu…
Les
salariés Adecco avaient d’ailleurs déjà fait les frais d’un pointilleux
alignement de la direction sur les oukases de l’URSSAF, en transformant
les chèques-cadeau en prime soumise à cotisations sociales dont on
connait le poids en France et à impôts sur le revenu. La prime jubilé
s’en était trouvé d’autant diminuée, du tiers, voire de moitié.
Nous allons donc attendre patiemment (si possible) lesdites propositions et communiquerons sur le sujet dès que nous en saurons plus. La direction avait déjà un peu annoncé la
couleur lors des dernières NAO en évoquant une prime dont le montant reste à fixer qui se substituerait éventuellement à la
prime d’ancienneté telle que nous la connaissons.



Nous donnerons, en temps voulu, toute la publicité nécessaire à cette énième modification des conditions de rémunération dont fait partie cette prime jubilé. Des propositions devraient être soumises aux instances représentatives du personnel que nous commenterons sitôt connues, en toute liberté d’expression et quelles que soient les pressions et manœuvres diverses et variées du moment.

7 Commentaires

  1. Bonjour qu en est il aujourd hui après la réunion ?va t on un jour devoir payer pour aller travailler chez ADECCO?
    merci pour votre réponse

  2. Bonjour,

    Désolé pour tous ceux qui avaient laissé des commentaires vigoureux mais pertinents. Ils n'ont pas été vraiment supprimés mais liés à l'article que j'ai remis en brouillon.
    Comme vous le constatez, l'article a été fortement modifié et édulcoré.
    Vous ne pouvez imaginer les pressions et enjeux qu'il y a derrière tout cela. Notre entreprise progresse tout doucement sur le plan du dialogue social et de la liberté d'expression mais la route est encore longue et semée d'embuches…
    N'hésitez pas à laisser à nouveau des commentaires sur cet article et je les publierai.
    Continuez à nous faire confiance et à venir puiser l'information de première main et en temps réel chaque fois que c'est possible.
    Merci pour vos commentaires et contributions.

  3. bonjour
    l article a effectivement énormément changé…
    nous comptons sur vous pour que nous perdions rien à ce niveau là, il y a déjà suffisamment de ponctions faites par ailleurs..

  4. "Une prime restant à fixant"… ça sent la baise à plein nez.Vous avez déjà vu Adecco modifier une règle de rémunération pour donner plus ?
    J'espère qu'on sera fixé en septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici