Elle court, elle court la rumeur… Et d’ailleurs ce n’est plus vraiment une rumeur puisque le sujet a été évoqué publiquement en Comité d’établissement. Selon certains élus, la direction estimerait qu’il y a trop de managers, trop de Directeurs d’agence, notamment dans les Unités opérationnelles. Selon une logique, hélas prévisible et que nous avons annoncé depuis longtemps, il n’y aurait plus besoin d’un cadre, Directeur d’agence, par activité. Le regroupement de plusieurs activités sous un même toit laissait d’ailleurs présager ce genre de réflexion. Un fois que vous avez concentré un certain nombre de spécialisations (M.L., tertiaire, etc.) à un même endroit, le calcul basique comptable visant à gratter de la masse salariale vous amène tout naturellement à supprimer des postes de cadres pour n’en laisser subsister qu’un seul.
Non seulement cette évolution était prévisible mais, de plus, il semble évident qu’elle constituait l’un des principaux objectifs de la réorganisation. Bref, des propos glanés ici et là évoquent la nécessité d’une diminution du nombre de managers Adecco (selon notre formule du « toujours plus, toujours moins » que vous retrouverez facilement sur ce blogue).
Le problème c’est que les faits sont têtus et la réalité du terrain ne correspond pas aux utopies comptables de ceux qui en sont trop éloignés. Aujourd’hui, les managers tiennent leur structure à bout de bras, jonglent quotidiennement avec les exigences et contraintes du métier et du management, tout en se démenant pour maintenir et développer leur niveau d’activité commerciale. Ce sont un peu des hommes-orchestres multi-tâches et multi-fonctions dont l’investissement au quotidien s’avère irremplaçable pour l’entreprise.
Pour nous, NON, il n’y a pas trop de managers et il serait extrêmement périlleux d’en réduire le nombre alors se complexifie chaque jour un peu plus l’exercice de notre métier. Sans rien enlever bien entendu au talent, à l’investissement et au professionnalisme des équipes en agence, nous affirmerons toujours que le Directeur d’agence constitue la colonne vertébrale de sa structure, celui qui donne du sens, soutient et anime son centre de profit dans l’intérêt de tous.

N’hésitez pas à témoigner sur le sujet. Vos informations et avis sont précieux et nous respectons bien entendu strictement l’anonymat.

1 COMMENTAIRE

  1. Triste constat, mais la réalité… c'est exactement ça.
    Tellement plus simple de propser à un DA investi et sous payé de rétrograder sur un poste de commercial, comme énoncé une fois: '' Tu passes ATC, tu gardes ton salaire et le PC. Vu le prix que tu es payé… comme ça tu remplaces celle qui finit son CDD''.
    Et là je me serais retrouvé à faire le boulot en plus de mon Directeur d'UO, tellement plus simple pour tout le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici