PEPS… Il ne s’agit, ni de l’abréviation désignant le principal concurrent de Coca-Cola, ni de l’énergie dont nous souhaiterions disposer le matin au saut du lit mais, beaucoup plus simplement d’un programme d’analyse du travail, décliné dans seize agences et destiné à nous apporter rien moins que Performance, Engagement, Process et Synergie. 
Nous alertons depuis de nombreuses années sur la complexification croissante des process et logiciels éloignant chaque année un peu plus les salariés permanents de leur cœur de métier. Nous rencontrons régulièrement des commerciaux qui nous disent ne plus avoir le temps de rencontrer leurs clients, des recruteurs ne recrutant plus et des Directeurs d’agence ne remplissant plus leur fonction managériale. Rien de nouveau donc et le diagnostic est posé depuis une vingtaine d’années. Le problème, c’est qu’en l’absence de véritable volonté de la direction, le mal s’accroit jusqu’à rendre la situation insoutenable. Oh, bien sûr, de temps en temps la direction prête une oreille apparemment attentive à nos analyses et suggestions et jure ses grands dieux que cette fois, promis-juré, nous allons enfin nous recentrer sur les « basiques métier ». Mais après un bref engouement, un peu de com et très peu d’action, le métier continue à s’alourdir et les salariés à pianoter 99% de leur temps, contraints bien malgré eux de réduire à minima la composante relationnelle de leur fonction.
« Nous voulons comprendre ce qui se passe dans nos agences pour apporter des solutions adéquates et ainsi amener davantage de focus métier » affirme notre Directeur général. Fort bien mais aussi très frustrant pour les représentants du personnel que nous sommes puisque voici de trop nombreuses années que nous listons et répétons ce qui, précisément, dysfonctionne dans les agences et l’urgence d’alléger les tâches administratives et informatiques afin de libérer les énergies relationnelles, les seules qui, digitalisation d’un grand nombre de tâches ou non, soient à terme garantes du succès.
Notre DG poursuit : « Toutes les data recueillies identifieront des pertes de productivité. Cela nous donnera des orientations à suivre à moyen terme, pour permettre à tous nos collaborateurs de se recentrer sur leur cœur de métier : recruter, vendre et piloter. C’est la modernisation de notre entreprise et la satisfaction de nos collaborateurs clients qui sont en jeu !« .  Fort bien, quoique la formulation « des orientations à suivre à moyen terme » nous laisse un peu perplexe quant à une véritable volonté de faire avancer les choses. A suivre.
Souhaitons simplement que PEPS ne manque pas de niaque et qu’enfin la démarche aboutisse à de véritables transformations opérationnelles.

2 Commentaires

  1. La Gestion des portefeuilles sous CMP… Qui fait quoi? Il ne faudrait surtout pas que l’on aille voir un client qui n’attend que notre visite…

    Extrait de Chatter (Anonymat des Prénoms & NOMS)

    AA dit:
    Bonjour, nous sommes en train de refaire des portefeuilles à partir de portefolio management à partir des critères "territoire agenceXX"+tranche d'éffectif 10/49. Le résultat de recherche affiche des stés hors territoires qui ont été clientes de mon agence. Pouvez-vous me dire pourquoi?! merci de votre aide! @BB @CC @DD
    Commenter • J'aime • Partager •
    21 juillet 2016 à 18:20
    EE aime cela.
    Afficher les 4 commentaires

    EE
    Bonjour DD,
    Je me permets de répondre car j'étais à "villr" hier. Suite à l'extraction via le menu porto folio du territoire agence le résultat affiche des établissements hors territoire (les communes n'ont jamais fait partie du territoire agenceXX dans Léa). Le résultat semble être le potentiel étendu et non le potentiel affecté puisque l'agence a travaillé avec ces comptes hors territoire.
    Merci par avance pour ton aide. @DD @BB
    Afficher plus
    J'aime • 22 juillet 2016 à 17:35

    BB dit:
    merci DD. J'ai eu un technicien CMP en ligne qui fait remonter l'info car ça ne serait pas un bug mais bien une limite de l'outil, qui intégrerait systématiquement dans notre potentiel territoire (lorsque l'on veut créer un portefeuille à partir de portfolio management) les stés clientes hors territoire. Dès que j'ai plus d'infos, je vous fais signe.
    J'aime • 22 juillet 2016 à 18:39

    DD dit
    Bonjour BB et DD, merci pour vos réponses. A ma connaissance les territoires CMP ont été crées à partir des potentiels affectés. La question est de savoir si les critères actuelles du territoire CMP conviennent pour l'agence XX : il n'y a plus de notion de potentiel étendu et potentiel affecté dans CMP.
    Pour vous aider j'aurais besoin de quelques exemples de sociétés qui ne rentrent pas dans le territoire agenceXX et effectif 10~49 .
    Merci d'avance et bonne journée

    Voilà, notre superbe outil, vendu comme tel qui est finalement une usine à gaz et qui continue à diviser pour mieux régner…

    Et pendant ce temps, PROMAN, CRIT ne se posent pas autant de questions.

  2. Oui, sans compter que la direction nous demande ce qu'on compte fairé chez les clients où il n y a plus rien à faire parce qu'on est grillé par les hausses constantes. Peps ou pas peps, pendant qu'on nous pose des questions pour lesquelles on met des heures à répondre (pour qui pour quoi ?), les concurrents sont bien opérationnels !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici