Les entrepreneurs et patrons de l’intérim qui, eux, sont tous syndiqués, au Prism’emploi (ex-Prisme), ont publié un manifeste pour l’emploi dans lequel ils livrent leurs réflexions pour une adaptation du monde du travail aux nouvelles donnes économiques. Sans vouloir déflorer le sujet, inutile de préciser que cette adaptation passe, selon eux, par toujours plus de libéralisme…
Voici leur communiqué au sujet de ce rapport :
« Le monde du travail a profondément évolué depuis 25 ans. Face à
l’éclatement des formes d’emploi, de multiples contrats ont vu le jour
pour tenter d’encadrer ces nouvelles manières de travailler.  Une
situation complexe, qui manque de lisibilité et, qui ne satisfait
aujourd’hui ni les salariés, ni les entreprises.
Ces
mutations impactent les parcours professionnels, qui se composent
désormais d’expériences successives plus nombreuses et plus diverses
qu’auparavant.
Prism’emploi considère que la sécurité de
l’emploi d’un actif dépend davantage de son employabilité que de son
statut. Le travail doit donc permettre de maintenir ou d’acquérir des
compétences, permettant à chacun de l’entretenir et de la développer.
Fort de ces constats, Prism’emploi livre dans son manifeste une
réflexion pour refonder les rapports de travail, faire émerger de
nouveaux équilibres entre actifs et employeurs et revitaliser le contrat
social. Au cœur de cette réflexion : la flexisécurité, qui permet de
concilier les exigences de souplesse des entreprises et le besoin de
sécurité des salariés. Pour Prism’emploi, une réforme ambitieuse des
modalités contractuelles et des moyens d’accès au travail s’impose,
articulée autour de trois nouveaux contrats : un contrat à droits
progressifs, un contrat à durée limitée et un contrat opérationnel à
destination des entrepreneurs autonomes. »
Pour télécharger le manifeste complet (PDF, 43 pages), cliquer ici

Vendredi sur ce blogue :
Une vague de licenciements pour démarrer l’année 2017  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici