Jour après jour, il se confirme ce que nous avons prédit à plusieurs reprises : elles ne fermeront peut-être pas toutes mais les agences BTP sont menacées. Certains Directeurs d’agence qui n’y croyaient pas il y a encore quelques mois se voient proposer des postes divers et variés (CHAF le plus souvent) ou tout simplement une rupture conventionnelle, à l’annonce de la fermeture prochaine de leur agence. Aux « One roof » succèdent les « patrons de ville » et l’activité BTP, première activité utilisatrice d’intérim, semble pour nos dirigeants ne plus justifier un réseau spécialisé.
Il faut aussi dire que la segmentation est passée par là. Sans vouloir juger du bienfondé global de ce type d’organisation et de segmentation, il faut reconnaître qu’il se trouve particulièrement inadapté à l’activité BTP. Le yo-yo incessant des organisations, ballotant le bâtiment entre agences spécialisées, « medium-large » et agences PME aura eu raison de notre présence sur ce segment.
Erreur d’appréciation, erreur de jugement, manque d’écoute des Directeurs de ces agences spécialisées… peu importe la cause essentielle, la facture arrive et elle est salée. De manière générale, se confirme que nous allons « Vers une fermeture accélérées des agences non rentables » et qu’il existe une « Menace sur les agences BTP« . Sur un marché hyper-concurrentiel, la moindre erreur de stratégie se paie au comptant ou presque. Nous avions alerté notre PDG de l’époque, en réunion du Comité central d’entreprise mais celui-ci nous avait promis-juré avoir consulté nombre de Directeurs d’agences BTP qui, nous affirma-t-il, se déclaraient optimistes voire enthousiastes pour la segmentation. Comme nous le lui avions fait remarquer, nous n’avions pas, de notre côté, les même échos. Aujourd’hui, il faut payer la casse et chaque chèque de départ signé sonne comme un douloureux aveu d’erreur.
Les questions les plus importantes qui vaillent peuvent se résumer ainsi : Adecco souhaite-t-il continuer à développer sa part de marché dans le secteur du BTP ? Si oui, avec quels moyens dédiés, quelles équipes ? Quelle animation nationale ? On attend avec impatience les réponses.

19 Commentaires

  1. Je confirme,quelque part dans la région centre : on m'a approché pour être Chaf et surtout pour un chèque de rupture conventionnelle et on m'a fait comprendre qu'il valait mieux partir !
    mon agence va fermer et je vais prendre un chèque mais je suis écoeuré c'est rien de le dire !
    Où va Adecco en BTP ?????

  2. Un certain Philippe M avait employé dans ce genre de vidéo interne d'entreprise, ce terme «Step by Step».
    Chez Adecco, c'est ça: «Step by Step», les agences BTP mais viendront ensuite les agences à volume dont le planning sera transféré vers d'autres codes analytiques avec déjà des équipes recrutées.
    Que deviendront DA, DMS, RR, CHAF… les plus malins prendront les canots de sauvetages équipés de gilets, et les autres qui par croyance aveugle en leur entreprise, continueront à jouer les hommes et femmes orchestres. Ces mêmes qui se félicitent aux grandes réunions.
    Quand on creuse un peu, je suis surprise de voir le nombre de collaborateurs, même de d'autres BU qui quitte le navire.
    Le plus dramatique est que ce sont les meilleurs qui iront faire et s'épanouir dans d'autres entreprise qui ne se revendique pas leader mais qui l'ont déjà bien dépassé.

  3. je confirmes, le départ de mon DA est prévu(rupture conventionnelle) après plus de 15 ans d'ancienneté .
    Quand il a l'a annoncé à l'équipe il avais les larmes aux yeux.
    et pour moi le monde s'est arrêter de tourner.
    DOMMAGES ADECCOLATERAUX

  4. Il suffit de regarder ce qu'il se passe à l'Est… pas de bruit, mais les choses se font discrètement ; non sans douleur pour certain.

  5. De toute façon certains ont su affaiblir beaucoup d'agences au même titre que leurs collaborateurs.
    En tout cas ce qui est sûr c'est qu'une fois que ces collaborateurs ont enfin pu quitter Adecco je peux vous le confirmer ils en font baver à ceux qui restent surtout si ils arrivent sur un poste RH.

  6. Un DA de Bretagne devrait quitter prochainement la société.il avait repris 2 agences qui à l'époque étaient mal au point. connu pour son investissement mais finalement peut-être pas sur la bonne typologie d'agence c'est quand même dommage de voir que l'entreprise laisse partir des gars comme ça et cautionne des personnes qui n'apportent pas une vraie valeur ajoutée

  7. Stratégie quand tu nous tiens… pendant ce temps tous nos TT sont en train de partir ailleurs, comme beaucoup de clients aussi!

  8. Si j'imagine que c'est le DA de Bretagne auquel je pense, de toutes façons il n'y en a pas 50 et en plus sur une agence BTP pas besoin de chercher trop loin Son DZ est un spécialiste du diviser pour mieux régner, camouflage de chiffres avec une équipe rapprochée qui lui est fidèle à se demander pourkoi d'ailleurs. A sa prise de poste je lui en avais parlé et je peux vous dire qu'il avait une confiance aveugle en sa hiérarchie, estimant avant tout qu'il fallait prioriser le développement de ses 2 agences et qu'une boîte comme Adecco devait quand même être logiquement structurée pour les analyses de marché Je me trompe peut-être sur l'identité, mais j'en connais bien un qui est dans cette situation et qui devrait partir.

  9. J allais oublié je lui tire un grand coup de chapeau pour avoir tenu sous la pression qu il a eu pendant plus d'un an en règle général les gens craque avant. En tout cas maintenant qu'il sait qu'il est sur la bonne voie pour partir comme il me disait, triste à dire pour moi qui suis encore là mais bon dès que j ai une opportunité je fais pareil, entre l'ambiance de son agence regroupée «panier de crabe» le nombre de boîtes d interim sur les villes ou il est et j'en passe c'est plus chez Adecco qu il faut envisager un avenir

  10. Si on pense au meme da de bretagne, je peux vous dire qu'il en a bavé.
    A contrario vu son ancienneté il a dû partir avec des miettes. Tout le monde disait qu on lui avait filé une peau de banane

  11. Adecco c'est le Titanic. Les permanents sont les passagers. La Direction l orchestre qui joue jusqu'à la fin. Je crois que c'est trop tard. Prenez les chaloupes pour ceux qui peuvent. L objectif courtermiste de faire de l argent par tous les moyens fait que çà ne s arrêtera pas. A terme: un responsable gérant un big data de fichier entreprise et candidat ou tout roulera tout seul. Je pense moi que les permanents ont un rôle essentiel pour mettre de l huile dans les rouages d autant que les RH ne sont pas une science exacte. Certaines enseignes familiales l ont compris. Mais quand on appartient à des fonds de pension. La seule notion qu ils comprennent c est le taux de rentabilité et gagner un peu moins d argent n est pas entendable.

  12. Ce qui est dingue c'est de voir comment, pour des raisons de ré-orientations stratégiques, la société est capable de tout faire pour se séparer de collègues.
    Usure des gens, on fait et on recommence.
    Le pire est de voir d'anciens collègues qui disent: "entre adecco et où je suis maintenant, ça n'a rien à voir! 1000% mieux!" on me l'a encore dit la semaine dernière.
    En travaillant chez adecco, on a l'impression de travailler au bord d'un précipice et chez les autres, c'est l'Everest… TOUS LES JOURS.
    J'ai presque envie de dire, courage fuyons!
    Ouvrons les yeux, quand on voit qu'on est encore à faire des tutoriels pour savoir comment utiliser LEA et COL!!! Non mais Allô!
    Plutôt que d'investir à nouveau dans des outils dépassés par le temps, pensez à une refonte globale.
    Nos dirigeants parlent de digitalisation, IA*… il va en falloir de l'IA* pour faire fonctionner encore et encore ces pro-logiciels qui nous plombent.

    Pour en revenir à ces 2 personnes qui vont partir et n'ont pas l'air d'être les seules, je leur souhaite tout le meilleur et je suis sûre qu'elles vont certainement s'éclater ailleurs.

    Personnellement, je continue à faire la gentille Toutou, comme ils aiment chez nous, en plus, plutôt pas mal payée (désolée mais ça coûtera plus cher pour me sortir) mais dès que j'ai l'opportunité, je quitte Titanic!

    *IA: Intelligence Artificielle

  13. Bonjour, il est fort possible que je sois ce DA de Bretagne Sud vu les commentaires, et je profite de remercier celles ou ceux pour leur messages de sympathie.
    Je sors du contexte «maritime» pour imager les choses version Star Wars!
    Avec un peu d'imagination, vous vous douterez qui est l'étoile Noire. Eh bien j'ai effectivement pris la décision d'en partir comme le Faucon Millenium (pour Faucon, il y a un jeu de mot) un vieux coucou qui finalement est toujours présent malgré les épisodes qui passent.
    Important pour moi de préserver ma tribue d'Ewok contre Dark Vador, qui n'aura pas une fin si terrible que ça. A méditer!
    C'est vrai qu'après 2 épisodes, c'est dommage de quitter sans au moins faire une trilogie et surtout après l'investissement que j'avais pris de part d'autres fonctions. Je tiens à en remercier beaucoup pour le soutien qu'ils m'ont apporté ainsi que leur sympathie car je peux vous assurer qu'il y en a qui font partie de l'armée Impériale mais qui sont obligés d'avoir le masque de circonstance et qui au fond, feraient bien partie de la résistance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici