Chacun le reconnait et l’exprime plus ou moins directement et plus ou moins publiquement : chez Adecco, l’empilement des outils et projets est devenu tout simplement ingérable et surtout insupportable. Anglicistes au-delà du raisonnable, leurs appellations mystérieuses recouvrent quantité de moyens, de programmes, de logiciels, testés ou aboutis, sans doute utiles voire nécessaires mais leur enchevêtrement finit par rebuter les plus patients des salariés. One Roof, Push Demat, CMP, Aéro, Pep’s, One Roof, RAV, Declic, Pixid, Easy Start, Mon agence en ligne, Adecco et moi, Cash Co, et on en passe… Pas facile de s’y retrouver dans ce labyrinthe !

Patience, nous répond la direction, LA solution arrive et elle se nomme Élan 2020. Ce terme présente cet avantage de s’orthographier de façon strictement identique en anglais comme en français avec, de plus, une signification identique évoquant « un mouvement pour se lancer ou lancer quelque chose ». Nous opterons donc bien entendu pour l’orthographe française, avec accent. C’est aussi un mammifère ruminant vivant dans l’hémisphère nord mais nous imaginons aisément que ce n’est pas de cet élan qu’il s’agit.
L’ensemble des outils et expérimentations convergent vers une digitalisation progressive mais rapide de notre activité, digitalisation que nous vivons au quotidien, à l’instar de ce qui se passe chez nos concurrents et dans l’ensemble des secteurs de l’activité économique. Est-ce un bien ou un mal, la question semble hors de propos : c’est une mutation qui semble aujourd’hui incontournable. Y aura-t-il des impacts sur l’emploi ? Oui, évidemment, comme dans toute activité digitalisée, qu’il s’agisse des banques, des assurances, des agences de voyages, etc… Prétendre ou croire le contraire serait faire preuve d’une insigne naïveté ou d’un étonnant déni..
Pourquoi Élan 2020 ? Tout simplement parce qu’il s’agit de l’échéance à laquelle devraient converger l’ensemble des outils numériques fusionnés et synchronisés dans CMP en un front office unifié. Élan 2020 recouvre donc le déploiement opérationnel de l’ensemble de la stratégie Adecco et devrait voir son aboutissement dans moins de deux ans et demi. Un déploiement aussi riche de promesses d’efficacité, de confort et d’ergonomie que de menaces sur les agences et les emplois. Par conséquent, nous demandons à la direction de mettre autant d’énergie et de moyens à anticiper l’évolution des métiers et des suppressions d’effectifs que ceux qu’elle investit dans le projet Élan 2020.

3 Commentaires

  1. Bravo! Excellent article!
    Par contre un peu trop optimiste à mon goût. Prévoyez plutôt 2030, y a forcément un truc qui ne va pas synchroniser ��

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici