Ainsi, selon nos informations, le budget formation serait, cette année encore, déjà à sec dès le mois de juin. Cela devient désormais un rituel : le budget prévu pour une année pleine ne couvre finalement  que les besoins d’un semestre sans que visiblement cela n’émeuve grand monde, hormis le réseau qui, lui, trinque. Et ceci malgré les remous de fin d’année dernière lorsqu’il a été question de ponctionner les agences sur les dépassements budgétaires.
Quid de la tarification prohibitive de Adecco Training que nous dénonçons régulièrement et dont le niveau ne craint pas de se situer sans vergogne 20 à 30% au dessus du marché ? Non seulement ce coût injustifié plombe évidemment les agences mais, de plus, il limite d’autant le nombre d’heures de formation dispensées. C’est donc tout à la fois une lourde ponction dans les résultats des agences mais aussi une limitation froidement planifiée de l’accès à la formation. Sur ce sujet, non seulement nous ne nous tairons pas mais nous comptons même faire de plus en plus de bruit.
L’ex-directrice de Adecco Training s’était engagée à mener un audit afin de clarifier la situation et d’analyser les taux de facturation pratiqués en regard du marché, ce qui procédait d’une intention louable et salutaire mais, malgré un silence gêné, nous avons appris son départ précipité de l’entreprise. A-t-elle enfreint un tabou en annonçant pareil audit ? Est-elle la victime d’une exfiltration stratégique ? S’apprêtant à découvrir la vérité, devait-elle à tout prix être exécutée ? Tout cela commence à ne pas sentir très bon.
De plus, la semaine dernière, l’ordre du jour du CCE prévoyait la réponse à nos nombreuses et récurrentes questions sur la formation au travers d’une visioconférence, en direct avec le nouveau responsable de la structure. Visioconférence il y eut bien mais… sans la moindre réponse à aucune question, pourtant envoyées largement à l’avance, les salariés étant priés de les poser à nouveau à un collègue élu chargé de les collecter. Pour qu’ensuite l’on nous annonce que lesdites questions sont incompréhensibles ou hors sujet ? A quoi joue-t-on ? La « machine à gagner du temps » tourne visiblement à plein régime !
Les élus de cette mandature vont devoir prendre leurs responsabilités comme l’avaient fait sans hésiter ceux de la précédente. Au bénéfice du doute et parce qu’il faut toujours garder espoir que le bon sens et la probité l’emporteront, nous attendrons quand même l’issue de la réunion de la commission formation inter-CE prévue le 23 mai et de celle du 1er juin à laquelle participera la direction. Ensuite, selon la formule consacrée, que ceux qui ont quelque chose à dire s’expriment ou se taisent à jamais.

5 Commentaires

  1. Exact, sujet abordé à nouveau et pour lequel on a un sentiment l'étouffement de la réalité.
    Montages financiers bien huilés, ça à déjà dû être constaté en plus il ne faut pas sortir de st Cyr mais à force de tacler les entités du groupe on va se demander si il y en a vraiment une qui tourne de façon cohérente.
    Au fait, j'ai adhéré à la CGE CGC… j'ai eu une question juridique à poser… superbe accompagnement.
    Je ne regrette pas.

  2. En fait toute cette situation était prévisible avec la réforme de la formation. Comme d'habitude, les agences vont trinquer !

  3. Je confirme que c'est plus de 20% pour ce qui concerne mon agence. Le pire c'est l'obligation de passer par Adecco training alors qu'on a un tarif plus intéressant en direct.C'est bien légal tout ça ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici