Comme chaque année, le groupe Adecco renouvelle l’opération « CEO for One Month », que nous traduisons par « Vis ma vie de PDG pendant un mois ». Cette opération de communication, plutôt sympathique, permet à un étudiant de partager le quotidien de notre PDG pendant un mois, aussi bien en l’accompagnant dans une multitude de réunions et rendez-vous que lors de ses nombreux déplacements en France ou à l’international. La sélection s’appuie sur une succession d’épreuves, de tests et d’entretiens échelonnés selon un calendrier rigoureux. Ensuite, au même titre qu’existent une Miss France et une Miss Monde, les CEO nationaux pourront concourir, dès septembre prochain, à la sélection suprême en vue de devenir « CEO for One Month » mais « over the world » cette fois. L’emploi est certes des plus précaires mais peut s’avérer particulièrement formateur à qui saura en tirer le meilleur profit.
Avant d’en arriver là, quel parcours du combattant ! Tout d’abord, le dépôt des candidatures en ligne, du 27 novembre 2019 au 27 février 2020, ce qui laisse quand même le temps de voir venir… Puis une sélection étalée du 2 mars au 30 avril avec un « bootcamp » les 11 et 12 mars. Le 15 mai, le Grand Jury annonce très officiellement le nom du lauréat qui partagera le (pain ?) quotidien de notre PDG du 10 juin au 10 juillet. Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est qu’un « bootcamp » mais rêvent d’en percer tous les secrets, il s’agit d’une sorte de stage assez intense de deux jours durant lequel les candidats alternent entre épreuves ludiques, serious games, entretiens, etc., sous le regard impitoyable du jury. A ce stade du processus de recrutement, il ne reste plus que 12 postulants sur les près de 9 000 candidats initiaux.
Originalité, outre la longueur du processus de recrutement, il ne sera pas demandé de CV aux compétiteurs puisque l’on nous affirme que c’est la personnalité qui sera déterminante dans le choix final.
Comme chaque année, nous rendons compte du processus de sélection et de la nomination de l’heureux élu mais cette année, nous aimerions ne pas devoir reprendre cet extrait de notre article du 19 février 2018 « Qui veut être PDG de Adecco pendant un mois ? » : « Comme chaque année, nous déplorons bien sûr qu’aucune sensibilisation,
ni rencontre avec les représentants du personnel ne soit au programme.
Il s’agit forcément d’un parti pris, celui d’afficher une entreprise au
dialogue social au mieux accessoire, au pire inexistant. ». Ce fameux dialogue social auquel nous avons décidé de rendre tous ses droits.
Formulons le vœu que l’heureux élu ait droit à une présentation la plus objective des différentes composantes du dialogue social en entreprise et notamment chez Adecco. Nous sommes tout prêts à l’accueillir afin de répondre à toutes ses questions

1 COMMENTAIRE

  1. A quand un vis ma vie en agence ? Histoire juste de filer un coup de main dans des agences avec seulement une personne par exemple. Honnêtement cette opération on s'en fiche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici