« Aucun salarié ne perdra un centime. Alors évidemment s’il y a des
salaires extraordinairement élevés, il est peut-être envisageable de
fixer une limite. Mais pour tous les 99% de salariés, nous prendrons
cela en charge»
a déclaré notre ministre de l’Économie Bruno Le Maire. Déclaration forte d’un éminent membre du gouvernement appuyée par les propos de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, promettant que les arrêts de travail sollicités par les parents n’ayant pas la possibilité de télétravailler et par conséquent de veiller sur leurs enfants, seront considérés comme des arrêts-maladie classiques. De plus, exceptionnellement, le délai de carence de trois jours sera supprimé.
La ministre évoque également le remboursement intégral aux entreprises du chômage partiel, y compris au-delà du salaire minimum. Cette mesure audacieuse concerne donc les salariés dont l’entreprise a souscrit officiellement une demande de chômage partiel, ce qui n’est à priori pas le cas de Adecco.
Dans notre entreprise, à ce jour et selon les informations dont nous disposons, les salariés se trouvent soit sur site – un par agence – soit en situation de télétravail, ce qui n’a évidemment aucun rapport avec le chômage partiel ou technique qui résulte d’une demande active de l’entreprise. Les salaires ne devraient par conséquent pas subir la moindre amputation, théoriquement, mais il semble d’ores et déjà évident que la situation économique générée par le confinement quasi-généralisé et par conséquent l’effondrement de la consommation pèseront lourdement sur la vie économique du pays et donc sur notre activité. Les vraies question qui se poseront, une fois la crise sanitaire surmontée, et en espérant qu’elle fera le moins de victimes possible, porteront sur les budgets 2020.

Les objectifs de résultats nets ont été, pour beaucoup d’entre nous – mais pas tous, nous l’entendons – très largement surévalués. Et nous savons bien qu’à l’impossible, nul n’est tenu. La crise sanitaire actuelle en annonce une autre, économique celle-là, qui promet d’être sévère – des estimations font déjà état d’une baisse de croissance de 1%, ce qui n’est pas rien mais ne constitue sans doute qu’une première estimation. Le coût final risque d’être bien plus élevé encore. Nous en appelons à la direction pour envisager dès maintenant un calendrier d’action en révision des budgets 2020 afin de proposer aux salariés une véritable opportunité de maintenir leur rémunération voire de l’améliorer selon les performances des uns et des autres.

20 Commentaires

  1. on sent le chomage partiel venir à grande nez !!
    imposé ou pas parce que même si nous avons de l'activité nous pouvons continuer à bosser …

  2. Chez nous on nous le dit clairement. L'activité va progressivement baisser. On nous incite à prendre tout ce qui ressemble à un congé.
    On peut nous imposer le chômage partiel ?

  3. Imposer le chômage partiel, alors que pendant des années, on a beaucoup donner à l'entreprise (heures supplémentaires non rémunérées), ce serait vraiment une honte.

    Adecco a suffisamment emmagasinée les profits pour gérer ces prochaines semaines sans impact financier pour ses permanents.

  4. Les premières annonces commencent à être émises. Prise de Rtt obligatoire, chômage partiel suivant les cas. Le retour à la normale car il y en aura un heureusement sera très difficile. Comment se fera le choix de qui placer en chômage partiel en agence ? Le profit malgré la crise sanitaire que nous traversons. Sans parler de nos Cdi tt placés également en chômage partiel alors qu'on leur annonce depuis le début de la semaine un maintien grâce à la Gmmr.

  5. Lamentable, cela montre encore une fois pas de son, pas d'image de notre DO !
    aucun mail de la DRH FRANCE/ aucun mail de la RRH OUEST, moi je suis en télétravail et je communique avec mes collègues !!! c'est quand même pas compliqué de faire des com régulières, clairement c'est encore le terrain qui gère !! et maintenant on va nous parler de chomage partiel !!! et oui bien sur !!! quand on voit le nombre d'heures que donnent les recruteurs, les ATC les DA depuis des années et combien l'entreprise a gagné sans redistribuer !!!
    c'est juste LAMENTABLE !!!!!!!!!!! de vouloir nous mettre en chomage partiel !!
    je comprends que nous avons des baisses d'activités, mais à un moment faut pas déconner !!!! je pense que la reprise ne va pas être simple mais il est pas question de se laisser faire !!!!! on compte sur vous pour défendre encore les équipes agences !!!!

    Petite remarques à nos grands chefs: soyez exemplaire dans vos postes et la communication vis à vis de vos équipes terrain pour une fois !!!!
    Affaire à suivre !

  6. C'est clair encore une fois, le profit avant les hommes !
    ce qui est affolant, c'est notre DG/ DO/ DRH/ ne communiquent pas !
    j'en reviens pas !!
    je sais pas moi, un mail du style : on est fier de vous ! on sait que nous pouvons compter sur vous, prenez soin de vous ! préparez vous pour la reprise !

    heu là je comprends pas !!!!

  7. petite dédicace à nos actionnaires qui vont l'avoir bien profond 🙂
    et nous aussi par la même occasion ! puisque nos budgets ne vont pas être revus, quoi que ? !! nos rem peut être aussi ? ! bref on connait déjà le discours de M CATOIR: devant l'actualité et la recession de cette année, et devant la reprise qui s'annonce nous avons pu préserver les emplois, maintenir votre rémunération au fixe (déjà qu'ils sont bas!) par contre, vous comprendrez bien que nous ne pourrons pas revoir les budgets, bref ….

  8. Nous allons voir si l'entreprise va être GPTW !
    attention aux décisions parce que suivant ce qui va être fait, la concurrence est déjà prête à nous accueillir et je ne suis pas le seul dans ce cas !!

  9. Encore une fois, ce sont les permanents agences qui font le boulot !
    ha mais au fait, quid des primes de toutes ces fonctions supports ! bye bye

  10. Adecco ne communique pas sur le sujet…qu'est ce qu'ils attendent ?
    Chômage technique ou pas ? maintien des salaires ? à quelle niveau ?
    télétravail jsuqu'à quand ? à quand les réponses??????????????????

    • L entreprise qui m emploi a stoppé mon activité j essa9de joindre Adecco pour savoir la suite indemnité etc que vais je percevoir aucune réponse personne ne décroche
      On nous abandonne

  11. chômage partiel à compter de lundi sûrement.
    De fait j’ai une question : sur quelle base se calcule l’indemnité ? Salaire moyen sur les 12 derniers mois ? Les 3 derniers ?
    Compte tenu du mois catastrophique il vaut mieux se porter volontaire pour du chômage partiel ou utiliser des congés/rtt?

  12. franchement, je suis en télétravail mais je n'ai qu'une envie c'est d'être en agence ! mais je privilégie ma santé et celle de ma famille

  13. Bonjour,

    Pourriez-vous nous éclairer sur la légitimité de l'entreprise d'exiger la pose de JRTT, de CP, voire d'arrêt maladie pour garde d'enfants alors que le télétravail fonctionne parfaitement, autrement dit faire supporter nos salaires par l'assurance maladie (notre argent à tous …) et plus par l'entreprise ?

    Merci par avance.

    Un salarié concerné par le sujet.

  14. et notre DRH ADECCO FRANCE elle est déjà partie ?
    et notre DO Ouest il est à la pèche ?

    Messieurs et dames
    Nous vivons une situation de crise sanitaire grave et exceptionnelle,
    Dans ces conditions, nous attendons de notre direction une communication clair e, précise et rassurante avec du soutien par rapport à tous ce que nous subissons depuis 1 semaine. Les équipes déjà tendues tiennent le choc et réagissent avec courage et professionnalisme devant nos clients et collaborateurs. Mais nous assistons encore une fois à aucune communication de la part de notre direction, nous savons que c'est volontaire de ne pas communiquer, cela fait partie des techniques de com en situation de crise !
    Mais clairement, nous nous sommes fiers de ce que nous réalisons en ce moment, par contre je peux vous dire que je n'ai aucun respect devant ce manque de communication, et de reconnaissance devant le travail accompli !
    Devant votre silence, je peux vous dire que de nombreux collègues sont choqués devant vos "comportements". Sachez qu'il y aura un après Coronavirus, et que les comportements pourront changer : le collectif pourra l'emporter devant votre individualisme ! mais croyez moi, j'aurai l'occasion de vous le dire en face quand je vous croiserai, et soyez prêts à recevoir mon message !

  15. @anynome de 15:24

    Macron a donné son feux vert en disant que l’Etat payera. Toutes les entreprises veulent en profiter.
    Ça va piquer pour le contribuable

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici