Nouveau système de rémunération : l’heure de vérité !

15

Cette semaine et tout particulièrement aujourd’hui, l’ensemble du réseau sera enfin informé des modalités du nouveau système de rémunération et nous avons bien sûr une pensée particulière pour tous ceux qui vont découvrir qu’il va leur falloir travailler plus encore pour gagner moins. Ils vont tout d’abord, dès les première minutes, découvrir une véritable usine à gaz, comme nous l’écrivions dans notre article du 13 novembre dernier « Nos inquiétudes sur le nouveau système de rémunération variable ». Concernant les systèmes de rémunération variable qui se succèdent, la devise de l’entreprise semble se résumer à « plus complexe qu’hier, moins que demain ». Un système généreux serait évidemment simple et lisible aussi vrai que « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ». L’opacité ne présage jamais rien de fameux…

Par obligation de réserve, nous n’avions pu dans cet article, donner de précisions sur cet énième système de rémunération mais c’est aujourd’hui l’heure de vérité. Avec un seuil de déclenchement à 75% d’atteinte du budget au lieu de 50% préalablement, c’est le premier effet-choc. Ce sont déjà, rien que sur ce critère, des centaines de nos collègues qui repassent au salaire fixe exclusivement. Ajoutez-y un différé au trimestre du versement de cette partie variable (résiduelle) de la rémunération et c’est encore moins de trésorerie pour le salarié et davantage pour l’entreprise. Ce n’est ni plus ni moins qu’un transfert de trésorerie au même titre que le télétravail non indemnisé constitue un transfert de coûts de l’entreprise vers le télétravailleur.

Dans notre article de novembre mentionné ci-dessus, nous nous interrogions sur la motivation escomptée d’un variable dépendant en partie de la « Family » sur laquelle l’activité du collaborateur Adecco France n’a pas le moindre impact et dont il ignore tous les paramètres. Comment motiver un permanent d’agence, de site, de Hub ou de siège en indexant une part de son variable sur les performances de Médical ou d’Humando, par exemple ? Nous précisions même que « Cela
rappelle l’incentive Family du deuxième trimestre (2020) et préfigure à
l’évidence de grandes manœuvres de rapprochement et mutualisation ».

Quant à l’indexation d’une partie du variable de rémunération sur les parts de marché, il y a vraiment de quoi s’inquiéter lorsque l’on connait son évolution et les chiffres alarmants de ce début d’année Quand les parts de marché sont disponibles et crédibles ! Tout ceci pour conclure que la rémunération de nombre d’entre nous va encore diminuer de façon significative. Seule une mobilisation massive pourrait enrayer ce processus nous entrainant vers le « toujours moins ». Sans parler de tous ceux d’entre nous qui se voient retirer leur véhicule ou leur indemnité véhicule… Et le processus ne s’arrêtera évidemment pas là. Agir ou subir, c’est ce que nous avons à vous proposer de mieux et pour ce qui est d’agir, chacun sait à quelle porte frapper.

15 Commentaires

  1. Je confirme l'utilisation du terme " Usine à gaz, voir usine à m……"

    J'ai eu le privilège hier d'assister à une présentation " cadeau" avec son ruban . Pourtant je pense maitriser les chiffres, mais là c'est du grand Mendes, ou comment te faire e………. avec la manière.

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Pyramide c'est aussi simple que le schéma le socle de la pyramide ou se trouve la majorité des collaborateurs touchent queue de chique et le haut ou se trouve la caste ne sont même pas dans la présentation abracadabrantesque de cette rémunération variable pour le peuple de fourmis qui se tue à la tache.

    En résumé, une belle arnaque

  2. L'heure de vérité et surtout l'heure de l'arnaque ! comment vous pouvez laisser passer ça ? quand on sera tous au fixe ils vont prendre sur quoi ? écoeurée

  3. Bonjour,

    Pour répondre au message de 13h32, si ton dernier avenant date d'après septembre 2018 et si ton fixe et ton pourcentage sont inchangés, il n'y aura même pas besoin de ta signature ! Simplification administrative mais aussi plus besoin de pressions, de chantage, de stress et de dévalorisations : nous voilà arrivés au changement automatique de conditions de rémunération !
    C'est ce qui est en tout cas annoncé mais nous vérifions avec nos juristes.

  4. on vient de l'avoir,
    Mais pourquoi pas déclencher à 50%
    Franchement c'est dégoutant
    Il ne faut pas laisser faire surtout quand on subit les budgets et qu'on ne choisit pas notre budget

  5. ça fait 20 ans que je suis là en sachant que pour 2022 on ne pourra pas encore négocier nos budgets ! donc je vais postuler ailleurs c'est décidé et je vais amener de la pdm chez mon futur employeur

  6. C’est quoi ce délire de changer la rémunération sans signature ?
    Le vol du système solidaire de l’an dernier n’etait donc qu’une simple répétition ?

  7. c'est lamentable, seuil de déclenchement à 75 % C'est lamentable quand tu ne choisis pas ton budget
    suis dégouté
    en call en début d'après midi, à croire que c'est le réseau qui a demandé à changer de système de rem en passant là dessus mais c'est juste dégueulasse

  8. Un représentant d’une autre organisation m’a indiqué que des avenants depuis 2018 contiendraient de subtiles modifications résultant que tout nouveau système de rem serait applicable sans signature.
    On m’a avancé un beau 50% des salariés concernés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici