Le Nord, terre d’accueil et de travail ? Oui, enfin pas toujours. Nous connaissons un hub, quelque part dans le Nord justement, dont l’équipe n’aura sûrement pas célébré la semaine pour la qualité de vie au travail, un rituel établi depuis maintenant 19 ans et qui avait été fixé cette année du 20 au 24 juin par l’Agence nationale des conditions de travail (ANACT).

Démissions et arrêts-maladie à répétition, souffrance exprimée à plusieurs reprises sans que l’on perçoive bien les réactions adaptées et suffisantes manifestées en retour, sans parler, conséquence directe et inévitable, de l’inexorable dégringolade de l’activité qui pèsera sans doute sur le site durant de longues années. Retards inquiétants dans l’administratif avec les conséquences humaines et sociales qui en découlent. Nous n’en dirons pas plus sur ce dernier point et nos collègues comprendront notre indispensable discrétion sur le sujet…Les verbatims (avouables) et recueillis avant même le début de l’enquête et des entretiens officiels sont édifiants : « on pensait ne jamais être entendues » ; « X nous lance des regards méchants puis quelques secondes après, devant des témoins, nous fait de grands sourires » ; « on aurait dit qu’on était marquées » ; « X retournait tout contre moi » : « pas de bonjour, des regards durs » ; « On ne se sent pas bien » ; « X ne donne aucune information » ; « recrutée pour faire le ménage ? » ; « Y a tenu un tout petit peu tête modérément et elle a été traitée comme une merde » ; « X cherche tout le temps la petite bête, elle demande des chiffres non préparés pour mettre en défaut« … Nous pourrions multiplier à l’infini ces bribes de témoignages qui nous sont remontés avant même le début de l’enquête en cours et dont les premières auditions confirment nos pires intuitions. La situation est devenue intenable et seul l’évitement, l’éloignement qu’implique l’arrêt-maladie permet encore à certaines de tenir leur emploi.

La situation est devenue si alarmante – l’agence n’est aujourd’hui pratiquement plus tenue que par des stagiaires – qu’il serait indécent de jeter de l’huile sur le feu. Mais il est impossible de nous taire, la situation dure depuis trop longtemps, depuis au moins le début de cette année et une inspection menée en mars aura au moins permis de pressentir l’étendue des dégâts humains.

Une alerte pour danger grave et imminent requalifiée « grave » est actuellement suivie par un élu CFE-CGC participant aux entretiens avec chaque salarié de la structure, y compris ceux ayant quitté l’entreprise. Ce sont des demi-journées entières d’auditions menées conjointement avec un membre de la direction puisqu’il s’agit d’enquêtes bipartites. Médecine du travail et DDETS, anciennement Inspection du travail puis DIRECCTE, sont évidemment dans la boucle et il sera désormais impossible de se contenter de laver le linge sale en famille et encore moins de procéder à de petits arrangements entre amis. L’affaire prend une ampleur qui imposera un traitement loyal et rationnel d’une affaire que plus personne ne sera en mesure d’étouffer s’il lui en prenait l’envie.

Le désastre ravageant ce hub qui avait pourtant tout pour réussir aurait-il pu être évité ? Y-a-t’il une issue favorable à court-moyen terme ? Nous en sommes persuadés mais il faut et suffit à la direction de manifester à la fois un minimum d’écoute à l’égard de l’équipe en souffrance mais aussi de faire preuve de l’humilité nécessaire à la reconnaissance de ses propres erreurs. Qui n’en commet pas ?

46 Commentaires

  1. Belle pub pour Adecco…
    Dingue que les choses aient dérapé à ce point pendant des mois !!!
    Le DO et le directeur de zone ont-ils prévus de faire quelque chose ?

  2. Mon entière solidarité avec les « victimes »
    Ce mot est fort, mais c’est terme le plus proche
    de la situation que vivent de nombreux collaborateurs avec le rouleau compresseur machine à détruire ce qui fonctionne ou qui dérange

  3. Comment peut on laisser se développer une telle situation ? C’est incroyable pendant qu’on parle des valeurs, du bien-être et de la qualité de vie au travail
    Pourquoi la direction ne s’attaque pas vraiment au problème ? peur du scandale ? manque de courage ?

  4. C’est tellement plus simple de fermer les yeux !!
    j’ai honte pour Adecco ! Cela est vraiment hyper gravissime ! Décidez vous en DZ et DO !
    Sanction immédiate requise

  5. Ces situations arrivent quant on nomme sur des postes de DHS des petits chefs parce que de bons collaborateurs sont partis car non reconnus ou méprisés
    Préparez vous ça va continuer malheureusement
    Personnes ne prend le temps de vérifier se qui se passe dans les agences
    Et que dire de certains DZ qui ont leurs têtes et par leur maladresses managériales font partir de bons éléments….
    Quant on tire les salaires vers le bas , on a ce que l’on mérite ….des mauvais qui tyrannisent les collaborateurs
    Sanctions immédiates !!!!

  6. Lamentable et désolant pour les victimes…
    J’espère que les coupables seront sanctionnés et que les personnes en arrêt pourront aller de l’avant, chez Adecco ou ailleurs.
    J’ai honte de travailler pour un groupe qui laisse faire depuis des mois en toute impunité ….
    On pourrait ricaner du ridicule dès actions de la semaine de la qualité de vie au travail chez adecco à la lecture de ce post, si les conséquences n’étaient pas si dramatiques
    Direction : bougez vous et prenez les mesures nécessaires !

  7. What ?! On sait que la direction c’est pas le monde des bisounours chez adecco mais la, ça dépasse l’entendement
    Juste choquant !!!!!!!!!!

  8. Soutien pour les victimes.
    DO Nord C’est devenu une généralité. Tu te barres d’adecco , tu te barres en colère
    Petit mot pour la direction de Marcq : Le management c’est un métier. Si vous ne savez pas le faire avec bienveillance, transparence et équité : changez de job

  9. Il n’y a pas que dans le nord qu’il y a ce genre de problème. Vous devriez vous intéresser à d’autres régions même si je sais que le rédacteur aime bien cette région. Je ne dis pas que c’est partout mais il y a des cas. Je suis bluffé que nos collègues se taisent comme ça. Venez faire un petit tour dans l’ouest par hasard.

  10. si je comprends bien c’est partout pareil mais chut ! faut pas le dire et après on s’étonne du turnover qui fait le bonheur de la concurrence
    Chez Adequat il n’y a plus que des Adecco, ils ne savent plus comment nous remercier mais ils nous piquent quand même les parts de marché 😉

  11. Je ne travaille plus chez adecco depuis qqles années…
    Ça a bien changé …
    En tant que client c’est clair que je ne solliciterais jamais une entreprise qui laisse faire ce genre de trucs !!!
    Promis : l’herbe est plus verte ailleurs

  12. Il faut impérativement une grande valse de départs vers d’autres horizons de DZ !
    Quel bonheur pour certains d’avoir des adjoints qui viennent temporiser les choses !
    Mais gare à eux, la roue tourne un jour !
    Honte à cette entreprise qui bénéficie incontestablement de soutiens médiatiques !
    Il vous faudra combien de personnes pendues à une corde !!!

  13. Une omerta nationale !!!
    Ça part en sucette quand les dirigeants sont nuls et n ont pas le courage de résister à des décisions stupides de la direction générale, juste parce qu’ils veulent garder leurs places
    Aucune fierté , beaucoup de lâcheté
    Triste constat d’une société où les meilleurs doivent partir car les mauvais sont aux commandes

  14. Quelle bêtise que le Hub, pourquoi avoir créé cet espace de mal-être
    On n’a jamais été aussi nombreux dans si peu de mètres carrés et pourtant je ne le suis jamais sentie aussi seule
    Comme on n’arrive pas se parler on s’envoie des mails,j’ai même reçu des nouvelles « directives » par mail car mon chef ne prend pas le temps de me recevoir 2 minutes….
    Il est où le temps du bonheur agence 😪
    Et le stress, et la pression….tout ça pour une prime quasi nulle

  15. Qui contacter anonymement si on est témoin d’une situation comme celle la ? Je ne souhaite pas donner mon nom mais j’ai des choses à dire
    Avez vous une messagerie cryptée ?

  16. Malheureusement le cas sur de nombreux sites. La direction se soucie peu du bien être de ses salariés et les alertes sont passées sous silence. Des demissions ou ruptures en masse, un taux de turn over à vomir mais normal quand on entend les Rh. Incapacité a capter de bons candidats avec une image aussi ternie, impossible aussi de garder les bons!
    Bref, fuyez !

  17. Je suis consternée et attristée par des pratiques managériales que l on retrouve malheureusement presque partout.
    On dirait un peu le challenge de l inhumanité.
    La question que je me pose est: qui insuffle à certains managers ce sentiment de toute impunité et de pratiques toujours plus atroces et débridées.
    Si la société est en phase de réduction des effectifs, il y a pourtant des moyens d agir proprement et éthiquement.
    Mais cela ferait mauvaise figure aux regards des engagements sociétaux, n est ce pas?
    C est un peu tard, à force de mauvais comportements, la réputation d Adecco n est plus à faire malheureusement…
    Le mieux à faire, un mea culpa et un VRAI changement pour la reprise des marchés.
    Il n est jamais trop tard pour bien faire.

  18. Arrêtez un peu de grogner et aller faire du yoga chez les copains, c est au frais de la princesse et ça vous fera du bien 🧘‍♂️

  19. La solution n’est pas la fuite mais l’engagement
    Jamais nous avons eu une situation
    d’insatisfaction générale sur l’ensemble du territoire aussi forte prenez vos corones et foncez que risquez vous

    • @Passibeth:
      Rien, absolument rien, le seul risque est que les salariés reprennent le contrôle d une entreprise qui part en déconfiture
      Vous voulez garder vos emplois, de la proximité, de la sérénité, reprendre de la part de marché, être payé, bah si oui, va falloir se bouger le c.. les lulus
      Si t en as marre d avoir des commandes et de pleurer pour avoir des gens pour recruter, si tu veux garder ton job parce que tu y crois encore un peu, c est le moment de le montrer Car après l heure c est plus l heure

  20. Qualité de vie au travail… la blague du siècle …. Chez nous on a proposé une activité entre midi et deux sur le temps de pause des salariés.
    La direction n’est pas capable de lâcher UNE heure ou une demi journée au vu des efforts et heures supp JAMAIS payées !
    Charognards

  21. Qu as tu indiqué à l enquête Peakon à la question: est ce que je recommanderais la société à mon entourage?

  22. Moi j’ai ressenti un mouvement de révolte lorsque Peakon est tombé semaine dernière. Je n’avais jamais vu ça, tout le monde s’est mobilisé pour espérer être entendu.
    Par contre pour le moment pas un mot de la direction du Hub sur les résultats…

  23. Peakon ? Sérieusement ?
    Tout cela est de la com’
    J’ai déjà répondu à de nombreuses enquêtes Peakon en étant très très très critique ( presque 0 à tous les items).
    En retour, j’ai eu le droit à un commentaire anonyme de mon DZ voulant échanger avec moi sur certains sujets.

    Arrêtons de rêver.
    Ils ne comprennent que la valeur du ours de l’action et de l’argent.

    Le seul moyen d’avancer ce sont des actions ciblées. Que tout le monde se mobilise et arrête de faire l’autruche.

  24. Le DO et la DZ ne semblent rien faire si ça dure depuis des mois.
    La direction de Villeurbanne compte descendre de sa tour d’ivoire pour venir sanctionner ces comportements ?

  25. Arrêter de croire au Père Noël, voyons… Do et DZ ne feront rien et encore moins le siège.
    La seule chose que pouvez faire est d’écrire à l’inspection du travail avec levée de confidentialité en décrivant vos conditions de travail, les risques psychosiaux que vous vivez avec des faits. Plus ce type d’action sera massive, plus l’inspection du travail devra mener des enquêtes sur les sites et zones concernées.
    Et si vous quittez prochainement le navire, faites le en pleine conscience pour vos collègues qui n’ont pas la force de le faire.
    Chacun a les cartes en mains mais pour cela il faut du courage.

    • Je suis d’accord. Il faut arrêter de se taire.
      Ce genre de comportements inacceptables, a la lecture des commentaires très répandus doivent s’arrêter .
      Et les coupables sanctionnés

  26. Le DO et la DZ sont alliés, ils se fichent du mal-être des collaborateurs H/F.
    Adecco est une société destructrice d »Hommes,
    J’ai quitté cette entité pour discrimination, pas mal de dirigeant très à droite dans leurs convictions, en supplément les postes sont donnés aux incompétents !
    ADECCO
    N°1 des ressources INHUMAINES !!!

  27. Je suis sidéré par la situation sur cette zone… Comment peut-on fermer les yeux pendant DES MOIS sur une situation aussi catastrophique! Aucune remise en question et actions de la DZ après les premières alertes?
    Et cette DHS est toujours en poste? Non je ne peux pas le croire… Des collaborateurs ont été évincés pour moins que ça. Y-at-il un secret la dessous pour que rien ne soit fait aujourd’hui? Cette DHS est-elle protégée?
    Affaire à suivre mais nous souhaitons tous connaitre le dénouement de ce harcèlement

  28. On a hâte de connaître le fin mot de l’histoire.
    Espérons que la direction ne cherche pas à balayer sous le tapis

  29. Quitte à perdre votre travail, perdez-le en gardant votre dignité !
    Adressez-vous à votre presse locale et si possible plus, à votre médecin du travail, à l’inspection du travail. N’ayez pas peur, vous retrouverez un emploi ! Même si il vous faudra du temps pour vous reconstruire.

    Adecco détruit des vies professionnelles, impact nos situations familiales. Quelle triste évolution de cette entreprise ! Des anciens passionnés avec 10.15.20 ans d’ancienneté qui ont dû aller vers la sortie ou que l’on a fait aller vers la sortie. Je fais à nouveau référence à cette fameuse liste noire et à tous ces comportements (non) managériaux de certains DZ soutenus par les RH.

    Un problème sur un site ? Bon, c’est pas grave, on va gérer avec le service juridique. Et puis tant qu’à faire on va vous attaquer sur votre vie privée pour démontrer vos faiblesses et qu’en fin de compte ce n’est pas de leur faute si vous n’êtes pas bien. Et puis encore mieux, si on fait témoigner des collègues contre vous. Et puis, si procédure prud’homale il y a, on va utiliser tous les moyens possibles pour faire trainer, et vu le peu de nombre de cas, et bien au final, ça ne coûtera pas si cher…et avec un peu de chance, vous aurez abandonné entre temps.
    Des lignes sur des tableaux Excel…Voilà ce que sont les salariés de chez Adecco, pas mieux que les intérimaires. Je rigole quand on voit des managers jouer avec leur équipe pour la semaine de la QVT … Sans déconner … On se croirait à l’école pour avoir les faveurs de la maîtresse!
    Battez-vous ! Puisez dans vos dernières ressources ! Cette entreprise ne mérite pas plus de reconnaissance de votre part! Et soyez solidaires !
    On enterre pas ses collègues pour se protéger et parce que l’on a peur ! Car la roue tournera un jour, ne l’oubliez pas…Alors soutenez-les ! Passez à l’action !
    Et si vous n’avez toujours pas compris, n’oubliez pas que « Les loups ne se mangent pas entre eux. »

  30. J’espère que vous nous écrirez un post pour connaitre le dénouement de cette histoire.
    En espérant que cela fasse jurisprudence pour tous les autres sites où les salariés sont en souffrance !!!!

  31. Mais vous n’avez pas encore compris ?
    Adecco n’en a rien à faire de ses salariés
    Des numéros , des pions !!!!!!!
    Des qu’on ne rentre pas dans le rang, on nous met la pression pour nous dégager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici