Nous sommes bien connus pour, de façon générale, ne rien lâcher mais quand il s’agit des cadres, alors là nous sommes plutôt du genre tenaces ascendant opiniâtres ! Notre combat pour faire bénéficier les chargé d’affaires (Chaf) du statut cadre commence doucement mais sûrement à porter ses fruits. Bien sûr, il n’est pas abouti mais de récentes avancées laisser supposer que nous sommes en tout cas sur la bonne voie.

Rappelons en préambule cette anomalie, plutôt rare, d’un salariat permanent constitué presque exclusivement de cadres et d’employés bien qu’une récente présentation, lors du dernier CSE Central, nous ait sorti d’un chapeau un effectif de plus de 300 agents de maitrise dont nous n’avons jamais eu vent. Erreur de rédaction ? Manœuvre en cours pour mettre discrètement fin à cette anomalie d’une absence d’agents de maitrise dans un effectif de 3 500 salariés ? Nous sommes aujourd’hui dans l’expectative mais la question mérite d’être posée et creusée.

Si aujourd’hui la majorité des Chaf doit se contenter du fameux article 36 (employé cotisant à la caisse de retraite des cadres), le “Chaf Perm DO” – en français : le chargé d’affaires en recrutement permanent attaché à la Direction opérationnelle – devient systématiquement consultant et cadre en même temps, ce qui nous apparait à la fois logique et encourageant. Pour les Chaf PME, la direction évoque “une situation à l’étude” mais en fait, il suffirait en principe à chacun de ceux qui souhaitent bénéficier du statut cadre de se manifester auprès de sa hiérarchie pour obtenir le précieux statut. C’est une avancée intéressante et logique à la fois.

Pour les Chaf Solution, malheureusement la situation semble figée à ce jour, la direction maintenant l’essentiel de leur effectif sous statut employé, mais la position de la direction nous semble difficilement tenable dans le temps. Comment justifier, pour une même fonction aux prérogatives grandement similaires, le maintien au statut d’employé de certains tandis que d’autres se voient proposer de devenir cadres ? En qualité de syndicat catégoriel des cadres et agents de maitrise, nous continuerons, par souci d’équité et surtout de logique, de plaider pour l’harmonisation statutaire de cette fonction. A fonction égale, statut égal, tout simplement.

La démarche entreprise constitue en tout cas pour nous une belle première victoire qui nous incite à ne pas nous arrêter en chemin. Chaf : tous cadres !

Avez-vous signé notre pétition en faveur du pouvoir d’achat et des salaires ?

4 Commentaires

  1. Bonjour

    Quel est l’interêt d’être cadre à 2000 euros brut??
    Peut on demander à passer agent de maîtrise car à ce tarif aucun intérêt et aucun avantage !

  2. Chez Adecco les cadres ont un salaire à 2000€ …. Exemple des responsable d’implant …. Ceci est juste pour la durée de préavis en cas de départ … car être cadre avec un salaire de 2000€ BRUT ce n’est pas rentable pour le salarié …

    • Préavis de quoi ?
      A titre personnel je suis en recherche active et si je trouve je me barre direct, pas de préavis
      Le seul risque c’est qu’ils te traînent aux prud’hommes mais vu le peu de moyen pour payer des augmentations de salaires … aucun risque !

  3. Bonjour, aucun rapport avec votre discussion mais je voulais avoir un renseignement.
    Savez vous si les intérimaires auront une prime de Noël au mois de décembre ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici