Je ne sais plus qui a dit « Mon Dieu, préservez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge », mais le bougre (ou la bougresse) devait fichtrement bien connaître l’engeance humaine.
La dernière livraison du magazine Acteurs de l’économie Rhône Alpes nous offre une taille de costard en règle au sujet de Philippe Marcel. De la haute couture…

Voici quelques extraits des citations proposées dans l’article : « Mettre la cloche sur l’équipe de direction, tirer la couverture à lui et se placer en situation d’incontournable : voilà ce que fut sa stratégie. Le voir pérorer et récupérer les fruits de tout notre travail était devenu impossible à supporter. Alors, un jour, nous, l’équipe dirigeante, l’avons mis au pied du mur et avons décidé de présenter nous-mêmes les dossiers à notre hiérarchie« . Ambiance.

Ou, un peu plus loin : « Est-il capable d’un geste gratuit ? ». « Il n’est pas un pur esprit, et l’affairisme n’est jamais absent de ses décisions et de ses actes. Je ne le vois pas s’engager de manière totalement désintéressée » confie un autre cadre. On a déjà vu plus aimable.
Ou encore : « On ne peut guère compter sur lui. Surtout lorsque son goût de l’argent est en jeu« . A ce sujet, nous avons eu entre les mains copie d’un ordre de déblocage de quelques actions pour la bagatelle d’un petit million d’euros. Notez que si on ne peut plus s’offrir un petit plaisir de temps en temps, où va t’on ?
Enfin : «  Il est un habile politique, au talent incontestable qu’il a mis au service d’une seule passion : lui-même« . Ah, les grandes âmes !
Comme pour équilibrer les points de vue, l’article propose également un certain nombre d’avis positifs tels cette citation de Jacques Delsaut : « Philippe a servi le groupe et mérite le respect« . Ou : »Il a toujours répondu présent et « mouillé sa chemise » lorsque j’avais besoin de lui » affirme Gilles Quinnez.
Bref, un article à ne pas manquer pour tous ceux qu’intéresse l’histoire du groupe.

Acteurs de l’économie Rhône Alpes, n°89, avril 2009

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici