Chaque jour qui passe nous rapproche, hélas, des licenciements des salariés dont le poste est supprimé et dont les projets externes ou les reclassements internes n’ont pu aboutir, pour tout un tas de raisons.

Compte tenu de la conjoncture détestable, il est important que ces salariés victimes de licenciements retienne bien la disposition légale suivante que nous citons intégralement :
« Les salariés licenciés pour motif économique et les salariés quittant l’Entreprise dans le cadre du volontariat bénéficieront d’une priorité de réembauchage au sein d’Adecco France durant un délai d’un an à compter de la date de rupture de leur contrat, s’ils manifestent par courrier recommandé avec accusé de réception, auprès de la Direction des Ressources Humaines, le désir d’user de cette priorité dans un délai de douze mois à partir de cette date.
Le salarié ayant acquis une nouvelle qualification bénéficiera également de la priorité de réembauchage au titre de celle-ci sous réserve qu’il en informe officiellement la Direction des Ressources Humaines par courrier recommandé avec accusé de réception. » (Livre I, version définitive du 30/01/09, page 97)
Nous souhaitons évidemment à chacun d’aboutir au plus vite dans sa recherche d’emploi ou sa reconversion mais il n’est pas inutile de rappeler cette clause légale quand on sait que près de la moitié des départs volontaires se font au profit d’une formation.

P.S : ceux qui souhaitent user de cette possibilité légale peuvent nous mettre en copie, par courriel de préférence, de leur courrier adressé à la Direction des Ressources Humaines, afin que nous puissions appuyer leur demande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici