Décidément le syndicat (ex-)majoritaire (mais pour quoi faire ?) devient véritablement fan de la CFE CGC et de son blog, ce qui bien entendu, avouons-le, nous flatte un peu beaucoup. En effet, le 26 avril dernier, nous écrivions, dans un article titré « Vers un mouvement social chez Adecco » : « De nombreux salariés attendent en effet de nous que nous lancions une telle consigne (de grève. NDLR). Ils savent bien que ce n’est pas le syndicat « ex-majoritaire » (majoritaire pour quoi faire ???) qui sera à l’initiative d’une telle manifestation de mécontentement et que l’initiative nous en reviendra forcément. Il peut en parler, feindre une grosse colère, mais s’en retournera tranquillement au panier pour attendre le susucre.« 

Nous ajoutions un plus plus loin : « Il appartient donc à la CFE CGC de prendre l’initiative mais nous savons par expérience que les mouvements de ce type sont peu suivis chez Adecco. »
Il n’en aura pas fallu davantage pour que le syndicat-bisounours avale l’hameçon et  se hâte de  lancer, seul et sans aucune concertation avec les autres organisations syndicales, un improbable, très improbable même, appel à la grève (voir leur tract de ce jour). Nous conservons un amer souvenir  de l’attitude trouble de cette organisation lors des deux précédents mouvements de grève chez Adecco France… Nous ne mettons évidemment pas en cause la sincérité des militants de base et des salariés sincères qui suivent cette organisation mais de quelques élus minoritaires en nombre mais décisionnaires. Mais laissons le passé au passé, sans pour autant oublier.
Comme nous aurions aimé entendre cette organisation s’inquiéter de la disparition de plusieurs centaines d’agences et de plus de 2 300 salariés permanents en moins de quatre ans ! C’était facile car elle était vraiment majoritaire, disposait des secrétariats des CE et du CCE, bref était aux manettes, comme on dit. D’autant plus que ce syndicat disposait de tous les éléments puisqu’en qualité d’aficionados de notre blog ils en avaient forcément connaissance, ne serait-ce que par la lecture quotidienne de nos informations.
Mais non, ce ne furent que silences, faux-semblants, validations de décisions honteuses et petit théâtre permanent, en matinée comme en soirée. Une troupe expérimentée y jouait, à guichet fermé, une pièce qui aurait pu s’intituler : « Retenez-nous ou on fait un malheur ».
Pendant ce temps, la CFE CGC travaillait, négociait, alertait, écrivait, dénonçait sans relâche. Elle dénonçait notamment les acceptations honteuses que le syndicat-gentillet avalisait sans vergogne. Rue Louis Guérin, quelques-un(e)s semblaient ne devoir jamais se lâcher la barbichette
Aujourd’hui, les syndicats réellement au service des salariés réfléchissent à une action concertée, la plus efficace possible et la plus à même de servir l’intérêt des salariés. Nous communiquerons au fur et à mesure sur les avancées de cette concertation.

5 Commentaires

  1. Très bien le préavis de grève, mais l'idéal serait de TOUS se retrouver dans la rue, et pas chacun dans son agence, il faut que la presse en soit informée, bref, il faut faire du bruit. Tous les membres de notre agence sont mobilisés. Et pourquoi ne pas se donner rdv TOUS ENSEMBLE dans nos dr respectives ?

  2. Partante pour un mouvement général, marre de raser gratis!! j'espère que ce mouvement sera suivi… RAS LE BOL !!!!!
    signée une RR révoltée

  3. François davy pense surement que gagner + de 1600 euros est un luxe et ne mérite surtout pas la prime de 300 euros !!! Mr DAVY, faites l'essai un seul mois avec notre salaire, ouh lala , ça fait mal hein ! le train de vie ne va pas être le même ! Allez, bon courage et rdv dans toutes les dr le 12 mai !

  4. je suis chez RR chez Adecco depuis 2006 et chez adecco depuis 2003, je n'ai jamais fait une seule grève de ma jeune vie… mais jeudi 12 mai, je serai en grève.. marre de se faire prendre pour des cons… marre d'engraisser les hautes sphères de la direction, pendant que nous simples petit gens, nous travaillons comme des fourmis, pour des salaires de hontes!
    j'ai un salaire brut très légèrement supérieur à 1600 euro par mois, je n'aurai donc pas droit à la prime de 300 euros… merci bcp de Davy!
    Bref je suis de plus en plus découragé et je m'investi de moins en moins dans mon travail. depuis le 1er janvier 11, j'ai pris la résolution de ne plus faire aucune heure supplémentaire. alors oui je serai en grève jeudi12 mai! surement un coup de poing dans l'eau, mais au moins je montre à ma direction mon mécontentement.

    Hasta la revolution siempre !

  5. Bientôt 13 années au sein d'Adecco…jamais partante pour les mouvements précédents mais là trop c'est trop….cela fait 5 ans que mon salaire n'a pas évolué et 2 ans que je me retrouve seule à gérer le TT et toujours aucune reconnaissance!!! Au bout d'un moment cela suffit et oui pour la première fois de ma vie je vais suivre le mouvement et être en grève.
    Une RR révoltée à peine plus de 1600 euros après tant d'années…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici